Marcel Hirscher
Marcel Hirscher | OLIVIER MORIN / AFP

Géant d'Alta Badia : Hirscher reste le maître, Muffat-Jeandet 3e

Publié le , modifié le

Sans doute vexé après la première manche qui avait vu le français Victor Muffat-Jeandet réaliser le meilleur temps, Marcel Hirscher a remporté à Alta Badia (Italie) son troisième slalom géant de la saison. Il conforte une fois de plus son statut de grand maître du géant et confirme qu'il apprécie particulièrement ce tracé italien avec ce troisième succès en trois ans.

Après Beaver Creek et Val d'Isère, voici donc Alta Badia. L'Autrichien a remporté les trois derniers géants disputés, après avoir déjà fini troisième lors du premier de la saison à Sölden. Inutile de dire qu'il est nettement en tête dans la course au petit globe de la spécialité, devant Muffat-Jeandet et l'Allemand Felix Neureuther, 8e dimanche. Il reprend également au Norvégien Aksel Lund Svindal la première place du  classement général de la Coupe du Monde, dont il est le quadruple tenant du titre.

Svindal avait fait le déplacement dans la station des Dolomites dans l'espoir de grappiller quelques points en vue du général. Sa 28e place ne lui en rapporte que deux. Sur la Gran Risa d'Alta Badia, une "classique" du slalom géant, Hirscher a lui bâti son succès sur la régularité, deuxième de la première manche et troisième de la seconde. Déjà vainqueur sur la même piste en 2013 et 2014, il signe donc un beau triplé qu'il pourrait encore enjoliver avec le géant parallèle de lundi, dont il sera le favori.

Ligety s'illustre 

Derrière lui, Kristoffersen et Muffat-Jeandet ont confirmé leurs très bonnes dispositions de ce début de saison. Le Norvégien, très rapide sur le haut du parcours en seconde manche, a payé une petite erreur en bas de piste. Mais à 21 ans, après sa victoire en slalom à Val d'Isère, il est décidément déjà bien installé parmi les meilleurs. Le constat est valable aussi pour Muffat-Jeandet, qui monte sur le podium pour la troisième fois d'affilée en slalom géant (2e à Beaver Creek et 3e à Val d'Isère). Le skieur de Val d'Isère avait même réussi le meilleur temps de la première manche, profitant au maximum de son départ avec le dossard N.1 sur une piste qui se dégradait vite avec les conditions climatiques très douces.

Il a été moins à l'aise sur le deuxième tracé, avec quelques erreurs et le 19e chrono de la manche. Juste derrière lui, l'Américain Ted Ligety, triple champion du monde de la spécialité et vainqueur à Sölden en ouverture de la saison, doit se contenter de la 4e place. Mais son excellente deuxième manche, notamment sur le bas de la piste où il a pris beaucoup de temps à tout le monde, est encourageante après deux courses compliquées à Beaver Creek et Val d'Isère.

Coupe du Monde de Ski