Beat Feuz
Le Suisse Beat Feuz | AFP - FABRICE COFFRINI

Feuz vainqueur à domicile de la descente de St-Moritz, Fill vainqueur du globe de Cristal

Publié le , modifié le

A domicile, Beat Feuz a remporté devant son public la descente de St-Moritz, théâtre des finales de la Coupe du monde. Le Suisse gagne ainsi sa première descente de la saison, le première depuis 2012. Il a devancé l'Américain Steven Nyman et le Canadien Erik Guay. Les Français finissent bien cette saison avec la 5e place de Johan Clarey, et la 7e de Valentin Giraud Moine, quatre jours après sa 2e place sur la descente de Kvitfjell. Le globe de Cristal de la spécialité revient à l'Italien Peter Fill, 10e de la course.

C'est un couronnement incroyable. A 33 ans, Peter Fill n'avait jamais remporté le moindre globe de Cristal. En prenant la 10e place de la descente de St-Moritz, la dernière de la saison, il l'a décroché, devenant par la même occasion le premier Italien à décrocher ce trophée dans cette discipline. Lui qui n'était jamais monté sur un podium final de Coupe du monde, lui qui n'avait jamais pris la moindre médaille aux JO ou aux Mondiaux en descente, le voilà sacré en fin de carrière. Et le Transalpin ne cachait pas son émotion, dans l'aire d'arrivée, une fois la ligne passée. Car il a dû patienter quelques secondes, après avoir été le dernier à s'élancer, pour être certain qu'il avait bien gagné le Globe.

Car au départ de la course, il était premier du classement général de descente à égalité avec Aksel Lund Svindal, blessé, avec seulement quatre points d'avance sur Dominik Paris, son compatriote qui avait chuté hier à l'entraînement, et 54 sur Kjetil Jansrud. Il lui fallait rentrer dans les 15 premiers de cette ultime descente pour remporter la mise, lui qui n'a gagné qu'une seule course cette saison, mais quelle course avec la descente de la mythique piste de Kitzbühel. Svindal absent, Paris diminué par sa chute, Jansrud finalement 4e, Peter Fill se voit porter au sommet de la descente mondiale, lui qui a fini parmi les 10 premiers de 10 descentes cette saison, pour un abandon et une 11e place. Une sacrée régularité. "Ce globe récompense ma régularité", a souligné Fill. Dernier à s'élancer avec le dossard 22, il n'a pas voulu calculer. "Je ne savais rien au départ de la position des autres concurrents encore en course pour le globe".

Feuz se débloque pour 8 centièmes

Mais pour le public suisse, la journée était aussi belle avec le succès de Beat Feuz. Le médaillé de bronze aux Mondiaux de Beaver Creek en descente en 2015 s'est offert son premier succès dans cette discipline depuis Sotchi en 2012. Deuxième de la Coupe du monde de la descente en 2012 (en même temps que du classement général), Beat Feuz retrouve la première marche d'un podium avec gourmandise devant son public, au terme d'une course difficile, reportée d'une demi-heure en raison de la neige et du brouillard. Pour 8 centièmes de seconde, il prive l'Américain Steven Nyman de sa première victoire de la saison, alors qu'Erik Guay finit en 3e position à 54 centièmes.

Côté français, la bonne humeur est également de mise. Parti avec le dossard 3, Valentin Giraud Moine a pris une très belle 7e place, à 1"04 du vainqueur. Quatre jours après sa deuxième place à Kvitfjell, il confirme ainsi tous les espoirs placés en ce skieur de 24 ans. Deux places devant lui, Johan Clarey finit également fort avec la 5e place, lui qui était 10e en Norvège le week-end passé, et 4 à Kitzbühel en janvier. Il s'agit donc de son deuxième Top 5 cette saison. "La saison se termine sur une super note. Franchement je fais vraiment une belle course. Je n'ai pas la meilleure visibilité malheureusement, parce qu'il y avait un coup à jouer avec les meilleurs", a expliqué le skieur de La Clusaz.

Le classement de la ​descente

1. Beat Feuz (SUI) 1:40.44
2. Steven Nyman (USA) 1:40.52
3. Erik Guay (CAN) 1:40.98
4. Kjetil Jansrud (NOR) 1:41.29
5. Johan Clarey (FRA) 1:41.32
6. Travis Ganong (USA) 1:41.40
7. Valentin Giraud moine (FRA) 1:41.48
8. Carlo Janka (SUI) 1:41.58
9. Vincent Kriechmayr (AUT) 1:41.73
10. Peter Fill (ITA) 1:41.80
11. Bostjan Kline (SLO) 1:41.86
12. Romed Baumann (AUT) 1:41.87
13. Hannes Reichelt (AUT) 1:41.99
14. Manuel Osborne-Paradis (CAN) 1:42.10
15. Christof Innerhofer (ITA) 1:42.15
16. Adrien Théaux (FRA) 1:42.22
17. Andreas Sander (GER) 1:42.24
18. Otmar Striedinger (AUT) 1:42.32
19. Dominik Paris (ITA) 1:42.78
20. Klaus Kroell (AUT) 1:42.87
21. Andrew Weibrecht (USA) 1:42.99
22. Aleksander Aamodt Kilde (NOR) 1:43.41

Coupe du Monde de Ski