Federica Brignone remporte le seul combiné de la saison à Crans-Montana

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Federica Brignone
Federica Brignone a triomphé sur le Super-G de Bad Kleinkirchheim (Autriche) | HANS KLAUS TECHT / APA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En tête après la descente, Federica Brignone a assuré pour remporter le combiné de Crans-Montana en Suisse dimanche, le seul au programme de la Coupe du monde féminine cette saison. L'Italienne a devancé la Canadienne Roni Remme et la Suissesse Wendy Holdener, championne du monde de la spécialité lors des derniers Mondiaux. La Française Romane Miradoli termine 7e.

Federica Brignone reste la reine de Crans-Montana. L’Italienne a remporté le combiné dimanche et par la même occasion le globe de la spécialité, l’épreuve suisse étant la seule au programme de la Coupe d monde cette saison. Elle réalise au passage un triplé, après avoir déjà dominé le combiné à Crans-Montana lors des deux dernières saisons. Elle est accompagnée sur le podium par la prometteuse Canadienne Roni Remme, auteur de son premier podium en carrière, et de la Suissesse Wendy Holdener, championne du monde en titre.

En tête après une descente maîtrisée, Brignone a parachevé son succès d’un slalom en contrôle après une petite faute et une frayeur sur le haut du tracé. C’est le dixième succès pour la Transalpine en Coupe du monde, et son premier petit globe de cristal. Elle était passée proche de l’obtenir ces deux dernières saisons (2e en 2017, 3e en 2018), sans réussite. 2019 est la bonne, bien aidée il est vrai par un calendrier allégé et une concurrence de moins en moins encline à prendre part aux épreuves combinées.

Derrière, rares ont été celles capables d’enchaîner les deux manches à un haut niveau. Seule la polyvalente Remme est parvenue à rester dans la même seconde que la vainqueur du jour. La Française Romane Miradoli a terminé à une solide 7e place, à 1’’93 de Brignone.

Coupe du Monde de Ski Alpin