Dominik Paris
Dominik Paris | Joan Cros / NurPhoto

Dominik Paris remporte le petit globe du super-G

Publié le

Vainqueur du super-G des finales à Soldeu (Andorre) devant Mauro Caviezel (+0''15) et Vincent Kriechmayr (+0''44), Dominik Paris a remporté le premier petit globe de sa carrière, en l’occurrence celui du super-G.

Si Mikaela Shiffrin n'en finit plus d'empiler les globes dans son armoire à trophées, celle de Dominik Paris (29 ans) était vide jusqu'à aujourd'hui. Spécialiste de la vitesse, champion du monde du super-G à Are cette année et quatre fois sur le podium des classements généraux dans ses disciplines de prédilection, l'Italien est enfin parvenu à décrocher le premier petit globe de sa carrière. Sa victoire au super-G de Soldeu lui assure de devancer Vincent Kriechmayr à la Coupe du monde de la spécialité.

Vainqueur à Bormio puis à Kvitfjell et donc à Soldeu dans la discipline, Dominik Paris est le seul à avoir décroché plus d'une victoire en super-G dans la discipline cette saison. C'est donc tout logiquement qu'il devance Kriechmayr de 84 points et Caviezel, son dauphin ce jeudi, de 106 points. C'est le premier globe pour l'Italie en super-G depuis celui de Peter Runggaldier en 1995. Deuxième de la Coupe du monde de descente derrière Beat Feuz, Dominik Paris va terminer à la quatrième place du classement général, son meilleur résultat en carrière. La preuve d'une saison accomplie pour le skieur du Trentin.

A noter que les Français n'ont pas brillé lors de ces finales. Alexis Pinturault a terminé 14e et Brice Roger, 20e alors que Johan Clarey et Adrien Théaux n'ont pas terminé.