Aksel Lund Svindal
Aksel Lund Svindal règne sur le début de saison de ski alpin | DOUG PENSINGER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Descente de Beaver Creek : Svindal était au-dessus du lot, Fayed grimpe sur le podium

Publié le , modifié le

Déjà impérial le week-end dernier à Lake Louise où il avait remporté la descente et le Super-G, Aksel Lund Svindal a encore impressionné ce vendredi en survolant la descente de Beaver Creek (1’42’’34) devant son compatriote Kjetil Jansrud (+0’’30). Derrière les deux ogres norvégiens, le Français Guillermo Fayed (+0’’70), troisième, continue de s’installer parmi les cadors.

Les Norvégiens règnent plus que jamais sur les épreuves de vitesse. Après Kjetil Jansrud, intouchable l'an passé en descente et en super-G, c'est un autre "viking" qui règne sur ce début de saison 2015-16 : Aksel Lund Svindal. Victime d'une grave blessure au tendon d'Achille l'hiver dernier, le vétéran (32 ans) a réalisé un retour tonitruant et écoeure la concurrence depuis dix jours. Intouchable au Canada la semaine dernière, il a enchaîné ce vendredi en s'envolant sur la "Birds of Prey" de Beaver Creek, devant Jansrud (+0''30) qui avait pourtant dominé les deux descentes d'entraînement. 

Deux Français dans le Top 10 

Derrière les deux rivaux, la concurrence, bien souvent repoussée à plus d'une seconde, doit se contenter de ramasser les miettes. Et dans cet exercice, Guillermo Fayed fait plus que limiter les dégâts : ce vendredi, le Français a une nouvelle fois impressionné en réalisant le 3e meilleur chrono du jour (+0''70), devant plusieurs grands noms de la discipline (Hannes Reichelt, Carlo Janka, Christof Innerhofer). Troisième du classement général de la descente l'an passé, le skieur de Chamonix veut viser encore plus haut cette saison et a bien raison d'être si ambitieux : à 29 ans, il figure bien parmi les meilleurs spécialistes de la planète. Un autre Français s'est hissé dans le Top 10 : Adrien Théaux, 9e (+1''31). 

Fayed aura encore l'occasion de se frotter aux deux Norvégiens samedi, lors du super-G. Dimanche, le géant semble promis à l'un des deux phénomènes de la discipline, l'Américain Ted Ligety, invaincu à Beaver Creek depuis 2010, et l'Autrichien Marcel Hirscher, en quête d'un exploit historique : devenir le premier skieur à remporter cinq fois de suite le globe de numéro un mondial.

Coupe du Monde de Ski