Coronavirus : Les finales de Coupe du monde de ski alpin à Cortina d'Ampezzo annulées

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Cortina d'Ampezzo, où devait se tenir les finales de Coupe du monde de ski alpin

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La fédération italienne de ski alpin n'a finalement pas attendu ce samedi pour annoncer l'annulation des finales de la Coupe du monde, qui devaient se tenir à Cortina d'Ampezzo du 18 au 22 mars prochain. Les quatre dernières courses de la saison n'auront donc pas lieu à cause du coronavirus. Il reste quatre courses à Alexis Pinturault, deux à Kvitfjell en Norvège et deux à Kranjska Gora en Russie, pour conserver sa place de leader au général et aller chercher le gros Globe de champion du monde.

Les finales de la Coupe du monde de ski alpin initialement prévues du 16 au 22 mars à Cortina d'Ampezzo (Italie) ont été annulées en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé vendredi la Fédération italienne de ski. "C'est avec un grand regret que j'ai pris note de cette décision, mais chaque membre du Conseil a motivé sa décision d'annuler les finales avec les limites que leurs gouvernements respectifs leur ont imposées en ce qui concerne l'épidémie de coronavirus", a déclaré le président de la Fisi, Flavio Roda.

Jusqu'à la fin de la saison, il reste encore quatre courses chez les messieurs soit une descente et un super-G ce week-end à Kvitfjell en Norvège, puis un slalom géant et un slalom à Kranjska Gora en Slovénie les 14 et 15 mars pour permettre à Alexis Pinturault de conserver sa place de leader au général. Chez les femmes il restera donc trois courses : un slalom parallèle, un slalom géant et un slalom à Are en Suède les 12, 13 et 14 mars.

à voir aussi Kvitfjell : Alexis Pinturault s'aligne sur la descente, sa première depuis 7 ans Kvitfjell : Alexis Pinturault s'aligne sur la descente, sa première depuis 7 ans

La station de Cortina d'Ampezzo se trouve en Vénétie (nord-est), l'une des régions les plus touchées par le Covid-19 en Italie, alors que le pays a renforcé mercredi ses mesures pour tenter de contrer la propagation du virus et a demandé notamment d'éviter au maximum les rassemblements. La Fisi a proposé d'organiser l'événement à huis clos, une proposition refusée par l'ensemble des membres du conseil de la FIS, excepté le représentant italien, obligeant ainsi les organisateurs à annuler les finales, a indiqué la Fisi dans un communiqué publié vendredi soir. "C'est avec un grand regret que j'ai pris note de cette décision, mais chaque membre du Conseil a motivé sa décision d'annuler les finales avec les limites que leurs gouvernements respectifs leur ont imposées en ce qui concerne l'épidémie de coronavirus", a déclaré le président de la Fisi, Flavio Roda.

La quête des gros Globes relancée ?

Les finales ne seront ni récupérées ni déplacées vers un autre lieu, a ajouté la Fisi. Chez les messieurs, c'est donc une lutte à trois pour le gros globe de cristal entre le Français Alexis Pinturault, actuellement en tête, et les Norvégiens Aleksander Aamodt Kilde (26 points de retard) et Henrik Kristoffersen (107), qui se condensera sur deux étapes. Kilde, spécialiste de vitesse, aura l'avantage à domicile samedi et dimanche pour reprendre les commandes de la Coupe du monde, même si le Français a décidé de s'aligner en descente (sa première depuis janvier 2013) et en super-G à Kvitfjell pour tenter de grappiller des points sur tous les terrains. Pinturault et Kristoffersen, spécialistes de disciplines techniques, disposeront de deux courses à Kranjska Gora qui leur seront plus favorables.


Chez les dames, l'Italienne Federica Brignone est toute proche d'un premier gros globe de cristal: elle compte 153 points d'avance sur Mikaela Shiffrin, alors qu'il ne reste plus que 300 points à distribuer. Shiffrin, absente des pistes après le décès brutal de son père Jeff (65 ans) début février, effectuera son retour en Suède pour les dernières courses de la saison.
 

Deux petits globes attribués

Deux petits globes ont été attribués à la suite de l'annulation des finales de Cortina : le Suisse Beat Feuz est assuré de décrocher une troisième fois la coupe du monde de descente, alors que sa compatriote Corinne Suter s'offre son premier petit globe, en super-G.
 

France tv sport francetvsport

Coupe du Monde de Ski Alpin