Pinturault combiné Kitzbuhel
Alexis Pinturault est le N.1 du combiné | Joe KLAMAR / AFP

Contrat rempli pour Pinturault, Jansrud en embuscade

Publié le , modifié le

Leader de la Coupe du monde du combiné, Alexis Pinturault a fait valoir ses qualités de polyvalence sur les pentes de Chamonix. Fin technicien, le Français a dominé le slalom devant ses compatriotes Thomas Mermillod-Blondin (à 36/100e) et Victor Muffat-Jandet (à 37/100e) comme à Kitzbühel. Initialement programmée ce matin, la descente aura finalement lieu à 14h00 à cause du brouillard. Pointé à seulement 1"67 de Pinturault, le Norvégien Kjetil Jansrud sera un redoutable adversaire. 3e meilleur descendeur de la saison, il a la victoire dans le viseur.

Le brouillard a bien brouillé les pistes. En se posant sur la Verte des Houches, il a gommé une bonne partie des écarts et n'a pas forcément rendu service aux techniciens. Le tracé peu sélectif non plus. Partis dans les premiers dossards, les Français ont trusté les trois premières places mais leur avance paraît trop faible avant la descente. Comme à Kitzbuhël pour leur podium bleu-blanc-rouge, on retrouve les mêmes en têtes. Alexis Pinturault a réalisé le meilleur chrono (42"55) devant Mermillod-Blondin (à 0"36) et Muffat-Jandet (à 0"37).

Pinturault n'y croit pas

"C'est triste à dire, ils (en fait l'entraîneur autrichien Florian Raich) ont tracé une ligne droite", a regretté Pinturault, laissant entendre que le  triplé français à mi-parcours est une illusion. S'il faudra d'abord se méfier des Kostelic et Paris, 4e et 5e, le danger viendra surtout des spécialistes de la vitesse. 9e à seulement 1"67, Kjetil Jansrud aura la pancarte de favori. En cas d'avantage net pour les descendeurs, le clan tricolore pourrait s'en sortir avec Adrien Théaux, 10e à 2"04. Amputée de sa partie technique, la descente s'apparente à un boulevard où la glisse et la vitesse seront primordiaux. Pas le point fort des slalomeurs.

Coupe du Monde de Ski