Johan Clarey
Le skieur français Johan Clarey | AFP - DANIEL SANNUM LAUTEN

Clarey derrière Guay à Kvitfjell

Publié le , modifié le

Le Canadien Erik Guay a remporté la descente de Kvitfjell (Norvège) ce samedi, son deuxième succès de la saison après Val Gardena. Le Français Johan Clarey a pris la seconde place, signant le troisième podium de sa carrière. Le champion olympique de descente à Sotchi Matthias Mayer complète le podium. Les autres Français Adrien Théaux, David Poisson et Guillermo Fayed prennent respectivement la 26e, la 31e et la 33e place.

Il y en a un qui a bien digéré l'après JO. Johan Clarey s'était manqué à Sotchi. Pour le retour de la Coupe du monde, le Français a frappé fort en signant le troisième podium de sa carrière, le deuxième de la saison, à Kvitfjell. En Norvège, il a terminé à 35 centièmes du vainqueur du jour, le Canadien Erik Guay qui trois mois après sa victoire à Val Gardena monte à nouveau sur la plus haute marche du podium. Sixième à 65/100e après le passage de 30 concurrents, le Norvégien Aksel Lund Svindal reprend la tête au classement général de la Coupe du monde à l'Autrichien Marcel Hirscher, avec 27 points d'avance.

Guay signe ainsi la deuxième victoire dans sa saison après s'être imposé en décembre lors de la descente de Val Gardena en Italie. Au total, le Canadien compte désormais cinq victoires (trois en descente, deux en super-G). "Je dois remercier mon préparateur de ski, parce que sur les dernières secondes de course, j'étais très rapide", a commenté Guay, qui a été le plus rapide sur le bas de la course avec une pointe à plus de 142 km/h. La piste des JO-1994 lui correspond bien, lui qui avait remporté en mars 2010 le super-G dans la station norvégienne. Le champion olympique de la descente Mathias Mayer, a confirmé ses progrès dans la discipline réalisant son meilleur résultat de Coupe du monde, alors que jusqu'à présent, il n'avait qu'une sixième place comme meilleur classement.

Clarey, premier surpris

Parti avec le dossard N.9, Clarey signe là son meilleur résultat en Coupe du monde. "En passant la ligne, je savais que j'avais fait une bonne course, mais je ne pensais pas que c'était aussi bien, donc je suis très content", a expliqué à l'AFP le skieur de La Clusaz. Le Français avait franchi la ligne d'arrivée avec le meilleur temps provisoire, devant le champion olympique de la discipline, l'Autrichien Matthias Mayer. Au final, seul le Canadien Erik Guay lui est passé devant. "Il était en avance sur moi juste avant le dernier intermédiaire et il a été monstrueux en bas où il me prend trois dixièmes", a analysé Clarey. Ce podium, le deuxième pour Clarey cette saison après sa troisième place de la descente de Val Gardena en décembre, vient redonner le sourire aux bleus spécialistes de vitesse, loin de leur attentes olympiques à Sotchi. "J'ai essuyé pas mal de critiques après la descente des Jeux, ça n'a pas été facile à encaisser après Sotchi", a reconnu Clarey, qui souffre en plus de problèmes aux genoux.

Coupe du Monde de Ski