Carlo Janka
Le Suisse Carlo Janka | AFP - OLIVIER MORIN

Carlo Janka de retour lors de la descente du super-combiné de Wengen

Publié le , modifié le

Sans victoire en Coupe du monde depuis 2011, Carlo Janka a réalisé une excellente descente, lors du premier super-combiné de la saison à Wengen. Le Suisse, champion olympique de géant en 2010 et vainqueur du Globe de Cristal du combiné en 2009, a réalisé le meilleur temps avec 0"11 d'avance sur l'Autrichien Matthias Mayer et 0"65 sur le Norvégien Kjetil Jansrud. Mais pour monter sur le podium pour la première fois depuis le super-combiné de Wengen en 2013, il devra gérer le slalom, à 14h30. Alexis Pinturault n'aura pas cette chance, puisqu'il n'a pas fait partie des 30 meilleurs temps de la descente et n'aura aucune chance de bien figurer sur le slalom.

En trois championnats du monde et deux Jeux Olympiques, Carlo Janka a toujours fait des Top 10 en super-combiné. Mais la discipline, qui lui avait permis de décrocher l'un des deux petits Globes de Cristal de sa carrière, est en perte de vitesse. Il n'y en aura que deux en Coupe du monde cette saison (Wengen, Kitzbuhel), plus celui aux Mondiaux de Vail. C'est peu, et le Suisse n'a pas perdu de temps, à domicile, pour prendre les devants. Lors de la descente, il a en effet imposé un rythme d'enfer, que seul l'Autrichien Matthias Mayer a pu suivre de près (11 centièmes à l'arrivée). Kjetil Jansrud a pris la 3e place à 0"65, l'Autrichien Vincent Kriechmayr la 4e à 0"92. Et tous les autres sont renvoyés au-delà de la seconde.

Reste la manche de slalom, loin d'être sa spécialité. Mais son avance est tout de même importante, notamment face aux spécialistes que sont Ivica Kostelic, renvoyé à 2"11, ou Thomas Mermillod-Blondin, à 2"33. Dans le camp français, Adrien Théaux a pris une bonne 8e place à l'arrivée, à 1"51 du Suisse. En revanche, énorme déception pour Alexis Pinturault, passé complètement à côté de cette descente. Distancé de 3"29 par Janka, il n'a pas pu entrer dans les trente premiers, ce qui l'empêchera de disputer la victoire lors du slalom. Il s'élancera en effet après les 30 premiers, et skiera sur une piste bien marquée.

Coupe du Monde de Ski