Dominik Paris, vainqueur à Bormio.

Bormio : Dominik Paris double la mise en descente

Publié le

Deuxième descente en deux jours à Bormio, et deuxième victoire pour Dominik Paris sur la mythique piste italienne. Derrière l'intouchable Paris, on retrouve deux suisses dont la surprise Urs Kryenbuehl, devant Beat Feuz. Belle journée également pour les Bleus avec Clarey, Theaux et Muzaton dans le top 10.

Les jours se suivent et se ressemblent à Bormio, en Italie. Après la victoire de Dominik Paris hier sur la Descente, l'Italien a remis cela aujourd'hui. La mythique piste italienne du Stelvio accueillait une deuxième descente en autant de jours, en rattrapage de celle de Val Gardena, annulée le week-end dernier. Une aubaine pour Dominik Paris, quadruple vainqueur à Bormio, et triple tenant du titre. Parti avec le dossard 9, l'Italien a frappé très fort en prenant 1 seconde et 61 centièmes sur Kriechmayr, alors leader provisoire. Sous les acclamations d'une foule acquise à sa cause, Paris a ensuite assisté au reste de la course sans trop trembler. Il décroche sa cinquième victoire à Bormio, sa deuxième de la saison - et en deux jours, donc -. Surtout, l'Italien prend la tête du classement général de la Coupe du monde.

Un petit Suisse qui grandit, des Français en forme

Le seul qui aura inquiété Dominik Paris ce samedi à Bormio, c'est le jeune suisse Urs Kryenbuehl. Parti avec le dossard 25, le champion de suisse de descente s'est offert son premier podium en Coupe du monde. Auteur d'un départ canon, il a réussit un véritable exploit en ne terminant qu'à 8 centièmes de Paris. Une performance canon après sa 13e place d'hier. Kryenbuehl se paye au passage le luxe de déclasser son leader Beat Feuz. Pas de quoi gâcher le week-end de Feuz, troisième aujourd'hui et sa deuxième hier. A noter aussi la cinquième place de Mathias Mayer et la dixième de Vincent Kriechmayr, les deux Autrichiens en embuscade au général.

Côté français, les deux jours à Bormio auront été une réussite. Après les cinq classés dans le top 20 hier, rebelote aujourd'hui : Johan Clarey (7e), Adrien Théaux (8e), Maxence Muzaton (9e), Mathieu Bailet (13e) et Nicolas Raffort (17e). Un beau week-end pour les Bleus, surtout pour Johan Clarey qui conforte sa troisième place au classement du petit globe de cristal de descente. Prochain rendez-vous demain, toujours à Bormio, pour le combiné avec Alexis Pinturault en grand favori.

Adrien Hemard @AdrienHemard

Coupe du Monde de Ski Alpin