Bormio : Alexis Pinturault remporte le premier combiné de la saison

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Alexis Pinturault.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Incertain sur sa participation au combiné jusque dans les tous derniers instants, Alexis Pinturault, diminué après une blessure à la cuisse gauche, est tout de même parvenu à arracher sa 9e victoire dans la discipline en Coupe du monde à Bormio. 11e après le Super-G, le skieur de Courchevel a réalisé un slalom de très haute volée pour coiffer au poteau Aleksander Aamodt Kilde. Autre Français dans le top 10, Nils Allegre termine 6e.

Pour ceux qui en doutaient encore, Alexis Pinturault fait partie de la trempe des plus grands champions. Ce dimanche à Bormio, le Français l'a une nouvelle fois prouvé en s'alignant sur le combiné, le premier de la saison. Blessé à la cuisse gauche en début de semaine, le skieur de Courchevel n'a confirmé sa participation que samedi soir sur les réseaux sociaux. "Je ne suis pas au top, je pense que ça va être compliqué aujourd'hui (dimanche, ndlr) car c'est glacé mais tout est possible, je vais essayer de faire de mon mieux", confessait-il avant la course. Et bien lui en a pris...

Le maître du slalom, c'est "Pintu"

Vainqueur sur la même piste en 2017, "Pintu" a récidivé de la plus belle des manières. 11e à l'issue du Super-G à moins d'une seconde de l'incroyable Aleksander Aamodt Kilde, le triple champion du monde de la discipline (2016, 2017, 2019) a refait son retard sur le slalom (58'17), reprenant près d'une seconde et demi au Norvégien (59'65).

Autre vrai challenger le Suisse Loïc Meillard, lui aussi spécialiste du slalom et auteur d'un très bon Super-G, n'a pas pu résister à la furia de la "Bête" et a dû se contenter de la troisième place. Les adeptes de la vitesse n'ont, eux non plus, pas fait illusion longtemps entre les piquets serrés. Dominik Paris, deuxième à l'issue du Super-G, a fait deux grosses erreurs qui l'ont mis hors course - voyant son rêve de triplé (après ses deux succès en descente de vendredi et samedi) s'envoler.

Dans le clan tricolore, Nils Allegre a confirmé son excellent week-end italien en allant chercher la 6e place. Blaise Giezendanner (23e), Florian Loriot (14e) et Victor Muffat-Jeandet (11e) terminent beaucoup plus loin.

La 9e rugissante

Avec ce succès, Alexis Pinturault remporte sa 9e victoire en Coupe du monde sur le combiné, sa 26e toutes disciplines confondues. Surtout, il réalise une belle remontée au classement général en grappillant des points sur Dominik Paris. Prochain rendez-vous pour le Français : dans une semaine à Zagreb pour le slalom.

Coupe du Monde de Ski Alpin