Beaver Creek : Tommy Ford, une 1re victoire magistrale en coupe du monde à 30 ans, Alexis Pinturault hors-jeu

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Gorgeu
Tommy Ford victorieux à Beaver Creek

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Tommy Ford a atomisé le slalom géant de Beaver Creek devant Henrik Kristoffersen (+0''80) et un autre norvégien Kristian Leif Nestvold-Haugen (+1''23). Auteur d'une première manche solide, le skieur américain de 30 ans s'est adjugé un premier succès en Coupe du monde. Malgré les bonnes positions de Victor Muffat-Jeandet (5e, +1''78) et de Mathieu Faivre (6e, +2''06), l'équipe de France retiendra surtout la grosse contre-performance d’Alexis Pinturault (17e, +3''65), pourtant en forme lors du Super G il y a deux jours.

Le slalom de Beaver Creek s'est déroulé dans des conditions climatiques très rudes : entre neige et brouillard. La météo du round final, un temps plus clément, a vu la neige réapparaître au moment où les 13 meilleurs se sont élancés.

Une seconde manche remportée par Tommy Ford, le local de la Coupe du monde. L'Américain a su conjuguer risque et vitesse pour priver Henrik Kristoffersen d'une deuxième victoire cette saison. Il a mis le Norvégien huit dixièmes derrière lui, c'est dire le show qu'il a effectué. Surtout, le skieur âgé de 30 ans a levé les bras pour la première fois de sa carrière en Coupe du monde. Et de quelle manière. Un autre Norvégien, Kristian Leif Nestvold-Haugen (+1''23), a fermé le podium de ce géant.

Alexis Pinturault n'était pas dedans

Alexis Pinturault, après une première manche très délicate, n’a pas su se remobiliser dans la seconde. Le skieur de Courchevel a mis trop d’engagement dans le premier round, et dans le second il a pris les mauvaises courbes faisant trop de chemin entre les portes. C’est une grosse déception après la désillusion connue lors du slalom de Levi. De plus, il n’a pas bonifié les points obtenus lors du Super G sur la même piste il y a deux jours pour le classement général.

à voir aussi Beaver Creek : Odermatt s'adjuge le Super G, Pinturault signe une bonne 4e place Beaver Creek : Odermatt s'adjuge le Super G, Pinturault signe une bonne 4e place

Des Français au summum en ce début de saison

Heureusement pour le clan de l'équipe de France, les autres Bleus ont fait le spectacle et ont signé de belles places. Dans la manche finale, Victor Muffat-Jeandet (5e, +1''78) a mis tous les ingrédients qu’il n’a pas su trouver depuis le début de la saison, à savoir : énormément d’intensité, du rythme et de la vitesse. Le skieur de Val d’Isère a ainsi obtenu son premier Top 5 de la saison. Derrière lui, Mathieu Faivre (6e, +2''06) a confirmé qu'on pouvait compter sur lui à chaque géant de la saison, après sa deuxième place à Sölden. Sur un parcours beaucoup plus mouvementé que la première manche, Cyprien Sarrazin, repêché de dernière minute, en a profité pour effectuer le meilleur temps du second round et une remontée fantastique, passant de la 30e à la 13e place (+2’’87). De son côté, Thibaut Favrot, 24e de la 1re manche, a fini 18e à 3’’73.

A l'issue de la tournée nord-américaine, l'équipe de France masculine a confirmé son excellent début de saison, plaçant au minimum un de ses skieurs dans chaque Top 10, courses de vitesse et courses techniques comprises.

Coupe du Monde de Ski Alpin