Johan Clarey à Beaver Creek lors de la saison 2019-2020

Beaver Creek : Clarey deuxième d'une descente dominée par Feuz

Publié le , modifié le

Sur un parcours assez technique, Johan Clarey a signé une formidable performance, en décrochant la deuxième place, en compagnie de Vincent Kriechmayr (+0”41), derrière Beat Feuz levant de nouveau les bras à Beaver Creek. Déjà vainqueur sur la piste américaine la saison passée, le Suisse a obtenu la 12e victoire de sa carrière en Coupe du monde, la 9e en descente. De son côté, le Français est monté sur le sixième podium de sa carrière en Coupe du monde (3 fois deuxième, 3 fois troisième).

Le vétéran répond présent. Un jour après une contre-performance en Super G (46e), le skieur de Tignes âgé de 38 ans a fait preuve de mordant lors de la descente. Mettant beaucoup d’engagement sur le haut du parcours, il a buté sur le mur (+ 0”52 au deuxième intermédiaire) avant de reprendre un temps suffisant pour se hisser sur la boîte. Il a ainsi rejoint l’Autrichien Vincent Kriechmayr, auteur quelques dossards plus tôt du même temps. Après avoir partagé la 3e place lors du Super G de Lake Louise, l’Autrichien a de nouveau partagé une marche du podium.

2 Français dans le top 10

Mais celui qui a dompté la piste américaine était un Suisse : Beat Feuz. Une semaine après avoir fini 3e de la descente à Lake Louise, le skieur âgé de 32 ans a fait parler la poudre en reléguant ses concurrents à plus de quatre dixièmes. Le Suisse a fait la différence sur le bas d'un parcours qui lui réussit décidément bien. Et pourtant, nombreux sont les favoris à avoir connu une défaillance. A l'image de Thomas Dressen, vainqueur de la première descente de la saison, 18e (+1''10) et de Matthias Mayer, 28e (+1''48).

Derrière lui, les Français ont été à la fête, en compagnie de Clarey. Parti en quatrième position, Adrien Théaux a partagé la 9e place avec le Norvégien Kjetil Jansrud. L’autre grosse performance dans le clan des Bleus est celle de Matthieu Bailet (11e), tout proche de son deuxième top 10 de sa carrière. Après une 4e place d’Alexis Pinturault sur le Super G, et la 2e place de Johan Clarey sur la descente, les Français peuvent avoir de grandes chances de finir en beauté cette coupe du monde à Beaver Creek avec le Slalom Géant ce dimanche 8 décembre.

Coupe du Monde de Ski Alpin