Alexis Pinturault, lors de la première manche du slalom de Val d'Isère, le 11 décembre 2016.
Alexis Pinturault, lors de la première manche du slalom de Val d'Isère, le 11 décembre 2016. | SIPA

Alexis Pinturault encore supérieur à tout le monde en 1re manche du slalom de Val-d'Isère

Publié le , modifié le

Après avoir assommé la 1re manche du slalom géant hier avant de remporter la course, Alexis Pinturault a de nouveau réalisé une démonstration sur la piste de Val-d'Isère, lors du slalom. Avec son dossard 9, le skieur de Courchevel a attaqué avec justesse pour finir avec 24 centièmes d'avance sur le Russe Khoroshilov et 42 centièmes sur le Norvégien Kristoffersen, tenant du Globe de Cristal de la discipline. Mais l'écart le plus probant, c'est avec Marcel Hirscher, le grand maître de la discipline. L'Autrichien est renvoyé à 74 centièmes. Pinturault se rapproche d'un doublé, à l'issue de la 2e manche (en direct sur France 4 à 12h10).

67 centièmes d'avance en slalom géant. 74 centièmes en slalom. Lors de ce week-end à Val-d'Isère, Alexis Pinturault a pris ses distances avec Marcel Hirscher en 1re manche. Samedi, sa démonstration initiale lui a laissé un matelas confortable, suffisant pour le mener à la victoire, sa 6e lors des 9 derniers slaloms géants. Ce dimanche matin, le skieur de Courchevel a remis les mêmes ingrédients pour un scénario identique: de l'agressivité, de la précision, de l'engagement, et peu de fautes. Marcel Hirscher s'était élancé avant lui, sans sortir la manche idéale. Le Français lui a montré qu'il était nettement au-dessus. 74 centièmes, c'est bien, mais cela n'assure pas néanmoins la victoire.

Vidéo : la première manche de Pinturault

 

D'autant que deux autres skieurs sont bien plus proches du leader. Le Russe Alexander Khoroshilov, vainqueur du slalom de Schladming en 2015, s'est rapproché à 24 centièmes. alors que Henrik Kristoffersen, 3e hier du géant et qui avait enchaîné la saison dernière cinq victoires en six slaloms (Madonna di campiglio, Adelboden, Wengen, Kitzbuehel, Schladming) et avait remporté le Globe de Cristal de la discipline, n'est qu'à 42 centièmes. Et n'oublions pas l'Italien Stefano Gross, 5e à 90 centièmes.

Dans le cmap français, satisfaction également avec la performance de Jean-Baptiste Grange, l'ancien patron de la discipline, qui finit tout de même à 1.75 de son compatriote, alors que Victor Muffat-Jeandet, parti à la faute dans la 2e manche du géant hier, est à 2.12.

Vidéo: Pinturault, l'ogre des neiges  

Coupe du Monde de Ski