Jason Lamy-Chappuis champion du monde
Jason Lamy-Chappuis champion du monde de combiné nordique | PIERRE TEYSSOT / AFP

Lamy-Chappuis, l'incroyable sacre

Publié le , modifié le

De son propre aveu, le titre mondial était inaccessible et pourtant Jason Lamy-Chappuis a décroché ce vendredi à Tesero, en Italie, un nouveau titre de champion du monde de combiné nordique. Après un saut moyen à 94,5m (petit tremplin) traduisant un retard de 1'13" au départ du 10 km, Jason Lamy-Chappuis n'y croyait plus. Mais le champion olympique français a lâché les chevaux dans une deuxième partie de course éblouissante. Revenu comme une balle, il a lancé le sprint de très loin et s'est imposé devant l'Autrichien Mario Stecher et l'Allemand Björn Kircheisen. FA-BU-LEUX !

Quel finish ! Quand Jason Lamy-Chappuis a fait son retour dans le groupe de tête, il s'est placé devant se adversaires pour les toiser du regard. Le regard du tueur. Parti avec un retard de 1'13", le Jurassien en avait déjà repris plus de la moitié au bout de cinq kilomètres. Il aurait pu se cramer mais ses qualités de fondeur sont tellement exceptionnelles que rien ne lui semble impossible. "J'étais déçu après le saut mais sur les skis, j'ai eu des sensations incroyables. Je savais que ça allait être une course difficile. Je croyais pouvoir rentrer. J'ai essayé de partir dans la descente et de rester devant jusqu'au bout."

Un final d'anthologie

Et il l'a fait en surprenant le trio qui s'était détaché avec lui dans ce final. Ses deux longueurs d'avance, Lamy-Chappuis allait les conserver jusqu'au bout. Derrière, le podium se jouait à la photo-finish. L'Autrichien Mario Stecher devançait l'Allemand Björn Kircheisen et Eric Frenzel, seulement 4e. Lamy-Chappuis, champion olympique 2010, compte désormais deux titres  mondiaux à son palmarès après son sacre en 2011 à Oslo et dispose encore de  trois autres chances de décrocher une médaille lors des Mondiaux-2013.

Le début d'une belle moisson ?

Dimanche, il participe à l'épreuve par équipes avec l'espoir de mettre un  terme à une série de 4e place pour la France dans les grands rendez-vous  (JO-2010, Mondiaux-2009 et 2011). Il disputera ensuite la seconde épreuve individuelle, sur grand tremplin,  jeudi, avant de finir par le team-sprint samedi, épreuve sur laquelle la France  a toujours été sur le podium en Coupe du monde lors des deux derniers hivers.

Classement de la 1re épreuve individuelle (un saut sur petit tremplin + 10  km de ski de fond)

1. Jason Lamy-Chappuis (FRA) (11e) 29:13.2
2. Mario Stecher (AUT) (2e) à  0.2
3. Björn Kircheisen (GER) (12e) 0.3
4. Eric Frenzel (GER) (6e) 0.5
5. Havard Klemetsen (NOR) (1er) 16.2
6. Taihei Kato (JPN) (5e) 24.7
7. Marjan Jelenko (SLO) (4e) 32.3
8. Christoph Bieler (AUT) (3e) 35.5
9. Akito Watabe (JPN) (14e) 36.0
10. Magnus Krog (NOR) (29e) 47.4
 ...
NB: entre parenthèses classement après le saut