France équipe ski or Garmisch 022011
L'équipe de France de ski avec la médaille d'or par équipes des Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen | AFP - CHRISTOF STACHE

Une équipe en or !

Publié le , modifié le

L'équipe de France a enfin ouvert son compteur aux Championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen. Et de quelle manière ! Pas en réussite lors des épreuves individuelles de vitesse, les Français ont relevé la tête en remportant la compétition par équipes.

Ce n'est pas une médaille d'or mais six qu'ont les Français autour du cou. Non, la France n'a pas survolé ces Mondiaux, elle a juste remporté son premier titre mondial depuis Régine Cavagnoud en 2001. Dix longues années de disette effacées par une équipe conquérante, fraîche et ...victorieuse. Tout l'inverse d'une première semaine tricolore à l'envers. Sur la confiance accumulée cette saison et l'envie, les géantistes français ont renversé plusieurs montagnes pour en arriver là. L'Allemagne chez elle. La Suède d'un rien. Et la grande Autriche d'un souffle. Comme les autres nations hormis une Allemagne diminuée, ils se sont pris au jeu d'une compétition spectaculaire et taillée pour eux. "Si on regarde le début de saison de notre équipe (plusieurs podiums individuels), c'est mérité", a souligné David Chastan, entraîneur des géantistes masculins.

Le Géant, c'est la discipline qui réussit bien aux Français depuis le départ du cirque blanc 2010-2011. Avec trois succès pour Worley en Coupe du monde et les podiums de Fanara et Richard, cette nouvelle formule du "Team Event" ne pouvait que sourire aux Bleus. Les sourires étaient à l'arrivée, à chaque fois grâce à quelques centièmes. "Aucun d'entre nous n'a gagné ses trois manches, raconte Thomas Fanara. La preuve que c'est vraiment la victoire de tout le monde, la victoire d'une équipe. On était prêts pour le titre. Ca fait deux, trois semaines qu'on en parle avec les filles. Quand je vois les biathlètes fêter les titres par équipes, je me disais qu'on pouvait faire aussi bien."

Cet or par équipes ne fait toutefois pas oublier les objectifs individuels fixé par le DTN Fabien Saguez. L'épreuve par équipes devait permettre aux skieurs du Géant de se mettre dans le bain. Le coup est réussi avec un gros bonus autour du cou. "En vue du géant vendredi, on a pu tester le bas de la piste, prendre la température de la neige", reprend Fanara. L'autre pilier de l'équipe Cyprien Richard ne dit pas autre chose. Avec l'or, "on emmagasine tous beaucoup d'énergie pour la suite". L'appétit vient en mangeant.