Adrien Théaux
Adrien Théaux s'est bien placé en vue du slalom ce soir | AFP - OLIVIER MORIN

Théaux et Pinturault en embuscade

Publié le , modifié le

A l'issue de la descente, première épreuve du super-combiné à Schladming, Adrien Théaux a réalisé le meilleur temps (2'01''78) des quatre Français engagés. Auteur d'une grosse faute en début de parcours, Alexis Pinturault termine à plus de trois secondes du leader, l'Autrichien Romed Baumann (2'01''38). Il va devoir réaliser un slalom exceptionnel (ce soir à 18h sur France 2) pour espérer concurrencer les favoris de l'épreuve, car Ted Ligety, Ivica Kostelic et Aksel Lund Svindal ont tous répondu présents.

L'Autriche n'a raflé qu'une médaille de bronze après une semaine de compétition à domicile (Schladming). Et si l'un des siens a pris la tête du super-combiné après la descente, cela risque d'aboutir sur une nouvelle déception : Romed Baumann aura fort à faire pour continuer à devancer, lundi lors du slalom disputé en nocturne, les grands noms de la discipline.

Double champion du Monde en titre (2009,  2011), le Norvégien Aksel Lund Svindal a bien maîtrisé la piste du Planai en terminant deuxième, à 14 centièmes du leader autrichien. Moins attendu ce soir, Christof Innerhofer échoue à 38 centièmes : l'Italien complète le podium provisoire malgré une descente jonchée d'erreurs.

Ligety et Kostelic favoris

A suivre surtout : l'Américain Ted Ligety et le Croate Ivica Kostelic. Le premier, titré en super-G mercredi dernier et champion olympique de super-combiné à Vancouver, s'est bien placé à 72 centièmes de Baumann. Le second, référence de la discipline et spécialiste du slalom, a limité la casse dans la descente en intégrant de justesse le top 10.

Côté Français, ce n'est pas celui qu'on attendait qui s'est illustré. Présenté comme la coqueluche tricolore de ces Mondiaux, vainqueur du super-combiné de Wengen cet hiver, Alexis Pinturault a raté sa descente (22e à plus de trois secondes de Baumann). "J'attaque plutôt bien, mais à la deuxième porte, je rame un peu et je  perds beaucoup de temps", a-t-il concédé. "Cela me coûte très cher, cela a été un peu mieux sur  la deuxième partie, mais je refais une faute d'intérieur. Cela risque d'être  très compliqué pour la victoire, mais j'espère toujours au moins une médaille"

Au pied du podium, Adrien Théaux est le Français le mieux classé. Si le slalom n'est pas spécialité, lui-même admettant qu'il se concentre plus sur la vitesse, le Tarbais peut viser une médaille. Thomas Mermillod-Blondin, auteur de plusieurs erreurs tout le long de la descente, termine 17e. Dernier Français engagé, le dossard numéro 2 Brice Roger n'a pas passé la ligne d'arrivée, parti à la faute dans le deuxième virage.

L'image étonnante du matin, c'est le Suisse Sandro Viletta (16e) qui a croisé, pendant sa descente, un lisseur visiblement perdu au milieu de la piste. Une erreur heureusement sans conséquence dommageable, que le skieur a préféré prendre avec le sourire en passant la ligne.

Vidéo : la descente d'Adrien Théaux

Voir la video