Tessa Worley championne du monde de géant
La Française Tessa Worley | AFP - SAMUEL KUBANI

Tessa Worley, l'or d'une géante à Schladming

Publié le , modifié le

Après avoir conquis un minimum d'une demi-seconde sur la concurrence à l'issue de la 1ère manche, Tessa Worley est devenue championne du monde de slalom géant à Schladming. Quatre jours après Marion Rolland en descente, elle a conquis l'or en devançant Tina Maze, tenante du titre, de 1"12 et l'Autrichienne Fenninger de 1"18. Elle succède, 20 ans après, à Carole Merle, sacrée à Morioka en 1993, et devient la 5e Française sacrée mondialement en géant.

Du haut de son mètre cinquante-huit, Tessa Worley s'est hissé sur le toit du monde. Présentée comme la chef de file du ski féminin cette saison, régulière en diable en slalom géant, victorieuse d'au moins une épreuve de Coupe du monde chaque année depuis 4 ans (hormis cette saison), la skieuse de 23 ans a assumé son statut, a assumé sa première place conquise à l'issue d'une 1ère manche idéale. Après Lucienne Couttet-Smith en 1954, Marielle Goitschel (1964, 1966), Fabienne Serrat (1974) et Carole Merle (1993), Tessa Worley devient la cinquième skieuse française à devenir championne du monde de slalom géant.

Cinquante-deux centièmes d'avance sur Kathrin Zettel, quatre-vingt-cinq sur Anna Fenninger, une second et neuf centièmes sur Tina Maze, tenante du titre et leader de la Coupe du monde de la spécialité. Voilà ce que Tessa Worley devait gérer lors de sa deuxième manche pour conserver sa première place en slalom géant. Pendant plus de deux heures, la Française a eu le temps de faire et refaire sa course. Le soleil, le passage des 29 premières concurrentes dans cette 2e manche, tout avait changé lors de ce deuxième passage. Mais elle devait s'adapter à ces nouvelles conditions pour ramener une deuxième médaille d'or à l'équipe de France féminine, après celle de Marion Rolland.

Elle domine Maze en 2e manche

Et elle l'a fait, de belle manière. Avec autorité, avec bonheur, avec efficacité. Et il fallait faire preuve de toutes se qualités pour rester devant en bas de la pente. Car ses rivales avaient mis une énorme pression. Vexée par son retard en première manche, Tina Maze avait fait passer un énorme frisson dans le public autrichien, en passant d'une avance réduite à 15 centièmes à mi-parcours alors qu'elle comptait une demi-seconde au départ, à un chrono explosé de la Suédoise Hansdotter pour 1"16 à l'arrivée. Et Anna Fenninger n'était pas loin de faire aussi bien, finissant à 6 centièmes de la Slovène alors qu'elle avait 24 centièmes au départ.

Mais voilà, c'était le jour de Tessa Worley. Avec 1'09" d'avance sur Maze au départ, la skieuse du Grand-Bornand savait qu'elle ne pouvait pas seulement gérer la course. A mi-course, elle avait fait fructifier son avance pour atteindre 1"46, et au moment de passer la ligne d'arrivée, le temps affichait encore un crédit de 1"12. Elle a donc tout simplement repris 3 centièmes sur Tina Maze, l'insatiable Slovène, presque intouchable en Coupe du monde cette saison. Meilleur temps de la première manche, meilleur temps de la deuxième, Tessa Worley était indétrônable aujourd'hui. Championne du monde en équipe à Garmisch en 2011, la voilà toute seule sur la plus haute marche du podium.

Vidéo: Tessa Worley: "C'est un rêve de gamine" Voir la video

Vidéo: Revivez la 2e manche victorieuse de Tessa Worley Voir la video

Vidéo: Fabien Saguez rend hommage à la supériorité de Worley Voir la video

Vidéo: Marion Bertrand l'avait annoncé Voir la video

Classement

1. Tessa Worley (FRA)                 2:08.06 (1:04.90 + 1:03.16)
2. Tina Maze (SLO)                    2:09.18 (1:05.99 + 1:03.19)
3. Anna Fenninger (AUT)               2:09.24 (1:05.75 + 1:03.49)
4. Kathrin Zettel (AUT)               2:09.60 (1:05.42 + 1:04.18)
5. Frida Hansdotter (SWE)             2:10.34 (1:06.55 + 1:03.79)
6. Mikaela Shiffrin (USA)             2:10.36 (1:06.55 + 1:03.81)
7. Lara Gut (SUI)                     2:10.44 (1:06.93 + 1:03.51)
8. Marie-Michele Gagnon (CAN)         2:10.69 (1:06.78 + 1:03.91)
9. Maria Höfl-Riesch (GER)            2:11.08 (1:07.34 + 1:03.74)
10. Ana Drev (SLO)                     2:11.21 (1:07.28 + 1:03.93)
11. Viktoria Rebensburg (GER)          2:11.39 (1:06.97 + 1:04.42)
11. Manuela Moelgg (ITA)               2:11.39 (1:07.47 + 1:03.92)
13. Jessica Lindell-Vikarby (SWE)      2:11.77 (1:06.81 + 1:04.96)
14. Irene Curtoni (ITA)                2:11.85 (1:07.00 + 1:04.85)
15. Tanja Poutiainen (FIN)             2:12.10 (1:07.45 + 1:04.65)
16. Marion Bertrand (FRA)              2:12.14 (1:08.04 + 1:04.10)
17. Veronique Hronek (GER)             2:12.18 (1:08.14 + 1:04.04)
18. Maria Pietilae-Holmner (SWE)       2:12.32 (1:08.67 + 1:03.65)
19. Emi Hasegawa (JPN)                 2:12.37 (1:08.33 + 1:04.04)
20. Anne-Sophie Barthet (FRA)          2:12.39 (1:08.65 + 1:03.74)