Ligety or géant
L'Américain survole les Mondiaux autrichiens. | AFP - SAMUEL KUBANI

Ted Ligety règne sur Schladming

Publié le , modifié le

En remportant le slalom géant, Ted Ligety rafle sa troisième médaille d'or aux Mondiaux 2013 de Schladming, après le Super-G et le super-combiné. Dans sa discipline de prédilection, il n'a laissé aucune chance à ses plus sérieux adversaires et entérine ainsi une performance historique : l'Américain est le premier skieur sacré à trois reprises dans une seule et même édition depuis l'exploit de Jean-Claude Killy à Grenoble en 1968. Alexis Pinturault, huitième à l'issue de la première manche, échoue à la cinquième place.

Seul au monde ce matin, Maître Ligety n'a pas failli à sa tâche lors de la seconde manche du slalom géant de Schladming. Parti avec plus d'une seconde d'avance sur tous ses concurrents grâce à sa 1re manche, le natif de Salt Lake City a géré son avantage sur les pentes de la Planai. Déjà vainqueur de l'épreuve lors des Mondiaux de Garmisch il y a deux ans, l'Américain réalise le doublé, une première depuis Rudolf Nierlich en 1991. 

A 28 ans, Ted Ligety est définitivement le roi du géant, lui qui comptabilise déjà 15 victoires et 34 podiums sur cette discipline-école en coupe du Monde. "Je suis super content. C'était vraiment une sensation de plénitude de  décrocher cet or. J'ai pris quelques risques. La lumière baissait et la piste était vraiment bosselée", a-t-il expliqué. "J'ai perçu l'enthousiasme de la foule dans l'aire d'arrivée quand Hirscher  a pris provisoirement la tête. Mais je n'ai pas ressenti de pression."

Pinturault à 2 dixièmes du podium

En 2'28''92, il devance l'Autrichien Marcel Hirscher, qui gagne à domicile sa première médaille individuelle en championnat du Monde, acclamé par les 30.000 spectateurs massés autour du mur final. Le bronze revient à l'Italien Manfred Moelgg, à 1''75 d'un Ligety intouchable. Aksel Lund Svindal termine au pied du podium et rate une troisième médaille à Schladming pour quatre petits centièmes.

Annoncé comme la plus grande chance de médaille française, Alexis Pinturault doit se contenter d'une cinquième place à 19 centièmes du podium, trop imprécis lors de la première manche. C'est son meilleur classement à Schladming, lui qui avait échoué 6e lors du Super-G puis du super-combiné. "Ma 1re manche était en dedans", a-t-il analysé. "Je pense que je n'ai pas très  bien géré la chose et notamment la pression. Je me suis laissé un peu déborder,  annihiler surtout sur la 1re manche. La 2e manche, je me suis bien relâché et  j'ai fait des assez bonnes portions, une légère faute sur le milieu. Mais,  globalement, je me suis quand même bien mieux senti. Sur la course, je n'ai pas  fait ce que je savais faire le mieux et j'espère que ça me servira de leçon, en  tout cas pour dimanche (jour du slalom, ndlr)". Richard Cyprien (19e à 4''62) et Mathieu Faivre (21e à 4''93) complètent le classement tricolore.

Vidéo: Revivez la 2e manche maîtrisée de Ted Ligety Voir la video

Vidéo: La déception d'Alexis Pinturault Voir la video

Vidéo: Revivez la 2e manche d'Alexis Pinturault Voir la video