Ted Ligety slalom géant
Depuis le début des Mondiaux, l'Américain écrase la concurrence | AFP - FABRICE COFFRIN

Ted Ligety en démonstration

Publié le , modifié le

Déjà médaillé d'or à deux reprises à Schladming, en Super-G et en combiné, Ted Ligety est sur les bases d'une troisième breloque. En reléguant tous ses concurrents sérieux (Hirscher, Svindal) à plus d'une seconde, l'Américain peut aborder la deuxième manche du slalom géant, cet après-midi à 13h sur France 3, avec sérénité. Le seul skieur de la matinée à avoir suivi le rythme infernal de Ligety, le Français Thomas Fanara, s'est écroulé dans les derniers virages. Alexis Pinturault reste dans la course au podium.

Le duel annoncé face à Marcel Hirscher n'a – pour l'instant – pas eu lieu. Sur sa grande spécialité (34 podiums en Coupe du monde), le slalom géant, l'Américain Ted Ligety a confirmé sa grande forme actuelle. Le tenant du titre a expédié la première manche en 1'13''14, ne laissant aucune chance à ses adversaires du jour. "Les conditions étaient superbes", a-t-il déclaré. "J'ai juste essayé de skier le plus proprement possible. Je n'ai pas pris de risques inconsidérés".

S'il confirme cet après-midi, la star de Schladming 2013 frappera un grand coup : il deviendrait le premier skieur depuis l'Allemand Rudolf Nierlich en 1991 à conserver son titre en géant, et le premier homme depuis Jean-Claude Killy en 1968 à remporter trois médailles d'or sur la même édition des Championnats du Monde. 

Devant son public, l'Autrichien Marcel Hirscher échoue à la troisième place provisoire, à une seconde et 31 centièmes de Ligety. Le colosse norvégien Aksel Lund Svindal, parti avec le dossard numéro 1, fait un centième de mieux et se place idéalement pour une troisième médaille en deux semaines, après l'or en descente et le bronze en Super-G.

Un bilan tricolore mitigé

Devant tous ces grands noms, Thomas Fanara a failli créer la sensation. Dans les skis de Ted Ligety jusqu'au dernier intermédiaire (17 centièmes), le skieur d'Annecy est passé en plein milieu de l'avant-dernière porte et a chuté, passant la ligne d'arrivée sur le dos.

Alexis Pinturault (trois podiums en Coupe du Monde en géant depuis mars 2011) a réalisé une descente correcte. Huitième temps provisoire à une seconde et 95 centièmes, il reste en course pour aller chercher sa première médaille à Schladming. "Une manche avec des petites fautes, où j'ai senti mon ski lâcher, reprendre", décrit-il. "Mais il y a toujours des écarts pas trop conséquents pour une deuxième ou une troisième place. On va essayer de remédier à ça et peut-être que la visibilité sur la seconde manche sera meilleure. On ne voyait pas très bien. C'était assez sombre. Il va falloir tout envoyer, tout est jouable et moi, je n'ai plus rien à perdre". 

Les deux derniers Français engagés, Cyprien Richard (médaillé d'argent il y a deux ans) et Mathieu Faivre, échouent à plus de 3 secondes du leader.

Vidéo: Revivez la 1ère manche de Ted Ligety Voir la video

Vidéo: Alexis Pinturault: "On va essayer de jouer sur la 2e manche pour un podium" Voir la video