Tina Maze
Tina Maze a remporté le classement général de la Coupe du monde | AFP - JEAN-PIERRE CLATOT

Sölden: Maze pour un quatrième record

Publié le , modifié le

La Slovène Tina Maze repart de son sommet pour le slalom géant d'ouverture de la Coupe du monde de ski alpin, samedi à Sölden, où elle peut dépasser la légende Hermann Maier avec un 4e succès.

Dimanche, ce sera au tour de l'Américain Ted Ligety de défendre une  suprématie entre les portes larges qu'il avait encore accentuée tout au long de  l'exercice 2012-2013, avec l'introduction des skis au rayon plus large. Sur les cimes, Maze l'était finalement restée tout au long de la saison  dernière, après avoir pris son envol sur le glacier du Rettenbach, à quelque  3000 m d'altitude. Au bout, la Slovène avait culminé à 2414 points au classement général, bien  au-dessus de la limite de 2000 points établie par +Herminator+ Maier, encore  lui, au terme de la saison 1999-2000.

C'est en géant d'ailleurs que Maze avait le plus impressionné, avec 800  points en neuf épreuves (cinq victoires, trois fois 2e, une 3e place). "Je n'ai jamais beaucoup aimé la préparation estivale, mais Andrea (Massi,  son entraîneur et compagnon) m'a bien aidée. Tout est en place", explique la  polyvalente absolue. Qui ajoute: "Comme les années précédentes, je vais prendre  course après course". Tina mentionne également l'objectif d'"un titre olympique à Sotchi", qui  mettrait entre parenthèses les deux médailles d'argent conquises aux Jeux de  Vancouver-2010.

Sölden, montagne éclatante pour la Slovène qui y avait ouvert son palmarès.  Une course forcément inoubliable pour l'intéressée mais aussi dans l'histoire  du ski alpin. Il y avait, en effet, une victoire partagée avec l'Autrichienne Nicole Hosp  et la Norvégienne Andrine Flemmen, accréditées toutes trois du même temps  (1:49.91). Maze a depuis récidivé dans la station tyrolienne, en 2005 et donc  en 2012. Hosp forfait -sa préparation a été retardée par un virus-, l'Autriche  reporte ses espoirs sur Anna Fenninger, Kathrin Zettel et Stefanie Köhle.

Shiffrin, valeur montante

En l'absence de Lindsey Vonn, la reine de la vitesse qui a préféré  repousser sa rentrée après sa grave blessure aux Mondiaux de Schladming, l'US  Team, qui a sa base européenne à Sölden, compte sur la prodige Mikaela  Shiffrin, 18 ans et déjà championne du monde de slalom. Détentrice depuis deux saisons des petits globes de géant, de surcroît  médaillée d'or aux JO-2010, l'Allemande Viktoria Rebensburg reste une valeur  sûre.

Paradoxalement, la Française Tessa Worley n'est pas encore montée sur le  podium au pied du glacier qui l'avait pourtant révélée en 2007, 5e à seulement  18 ans. Forte d'un titre mondial conquis en février dernier à Schladming, où elle  avait privée Maze de l'or, la Haut-Savoyarde entend combler cette lacune. "A Schladming, j'ai découvert des choses par rapport à moi. Comment je  pouvais réagir dans certaines situations et je me suis même surprise", a averti  la skieuse du Grand-Bornand.

AFP