Mikaela Shiffrin
Mikaela Shiffrin | ALEXANDER KLEIN / AFP

Schiffrin, la reine de piquet

Publié le , modifié le

A moins de 18 ans, Mikaela Schiffrin a remporté la médaille d'or du slalom lors des Mondiaux de Schladming. La prodige américaine a devancé au terme des deux manches l'Autrichienne Kirchgasser et la Suédoise Hansdotter. La Française Laure Mougel, 18e, est la Française la mieux classée juste devant ses compatriotes Nastasia Noens (19e) et Sandrine Aubert (20e).

L'avènement de Mikaela Schiffrin est tout sauf une surprise. Annoncée comme la future reine des disciplines techniques depuis plusieurs années, l'Américaine  n'a pas déçu les espoirs placés en elle. A 17 ans, elle est devenue à Schladming la 3e plus jeune vainqueur en slalom. Et de quelle manière ! Troisième temps de la première manche, Schiffrin a parfaitement géré son second run, à la différence de ses principales rivales. La Suédoise, meilleur temps surprise lors du premier effort, a ainsi un peu craqué sous la pression en se classant finalement troisième, juste derrière l'Autrichienne Kirchgasser. En dépit du bel exploit de cette dernière, l'Autriche rate une nouvelle fois le coche et n'a toujours pas remporté la moindre médaille d'or dans "ses" mondiaux. 

La manière étoilée

La Slovène Tina Maze, qui était venue en Autriche dans l'espoir de  décrocher cinq médailles en autant de disciplines, a terminé à la 5e place, à  76/100e de la lauréate américaine. Elle finit les Mondiaux-2013 avec une  médaille d'or en super-G et deux médailles d'argent en super-combiné et en  slalom géant. Shiffrin, classée 6e du slalom géant vendredi et déjà trois slaloms de Coupe du monde à son actif cet hiver, complète ainsi la razzia américaine dans ces championnats du monde après la démonstration de Ted Ligety (trois médailles d'or). Avec Lindsey Vonn et Bode Miller sur pieds, les USA peuvent viser très haut lors des prochains Mondiaux dans deux ans, chez eux dans le Colorado.

Les Bleues dans le ventre mou

Classées entre les 21e et 24e places à l'issue de la 1re manche, les  Françaises sont restées dans le ventre mou au classement final, Laurie Mougel,  18e à 2 sec 46/100e, remportant le titre de meilleure Bleue.  "Je pensais avoir été plus rapide. Je me suis vraiment régalée. Le tracé  tournait moins et ça allait plus vite", a commenté Laurie Mougel. "Je ne suis  pas venue ici pour faire vingtième, mais tout n'est pas à jeter, ça reste un  des meilleurs résultats de ma carrière", a ajouté la skieuse de Serre-Chevalier. "C'est un peu le reflet de toute cette saison, il n'y a pas grand chose à  dire", a constaté Nastasia Noens. "Le haut, ça reste assez timide, alors que  c'est la partie que je dois réussir le mieux", a regretté la Niçoise.

Revivez la seconde manche victorieuse de Mikaela Schiffrin

Voir la video

Julien Lamotte