Alexis Pinturault ski 2011
Alexis Pinturault | AFP - Samuel Kubani

Pinturault et Frey s’invitent à la fête

Publié le , modifié le

La France n’est pas encore la Wunderteam autrichienne mais elle s’invente des problèmes de riches. Grâce à un réservoir de talents de plus en plus grand, on ne sélectionne plus les skieurs pour participer aux Mondiaux mais pour y faire quelque chose et pourquoi attraper un objet brillant qu’on passe autour du cou.

Derrière les locomotives comme Grange, Théaux, Richard, Fanara ou encore Missilier, ils sont nombreux à cogner à la porte de la sélection. Certains viennent de loin. Dossard 62 du super-G d’Hinterstoder en Autriche samedi dernier, Alexis Pinturault a déboulé sans prévenir à la 6e place. Sur un tracé plus proche d’un géant que d’une descente, ses qualités techniques et son engagement ont fait merveille alors qu’il ne devait même pas participer à la course. Mais grâce au forfait de dernière minute de Grange, il a sauté sur l’occasion.

Tout juste champion du monde juniors de géant, le skieur de 19 ans marquait là ses premiers points en Coupe du monde et gagnait sa place pour super-G de Garmisch mercredi. C’est la première belle histoire de ces Mondiaux. Alexis Pinturault ne sera pas seul à découvrir le gratin en Bavière puisque son copain Thomas Frey va l’accompagner. Parti un petit peu plus tôt à Hinterstoder (dossard 39), le skieur des Arcs est lui aussi rentré dans le top 10 (9e) avec à la clé une première participation aux Mondiaux aux côtés de Théaux et Bertrand, les deux leaders du groupe de vitesse. C’est une première récompense pour Frey, issu de la même génération que Jean-Baptiste Grange et blessé au genou l’an dernier. A eux de surprendre à nouveau mercredi.

La sélection française pour les Championnats du monde

. Messieurs : Jean-Baptiste Grange (Valloire), Adrien Théaux (Val Thorens), Julien Lizeroux (La Plagne), Steve Missilier (Le Grand Bornand), Cyprien Richard (Morzine-Avoriaz), Thomas Fanara (Praz-sur-Arly), Yannick Bertrand (Châtel), Johan Clarey (Tignes), Guillermo Fayed (Chamonix), Gauthier De Tessières (L’Alpe d’Huez), Thomas Frey (Les Arcs), Alexis Pinturault (Courchevel) et Maxime Tissot (Megève).

. Dames : Tessa Worley (Le Grand Bornand), Nastasia Noens (Nice), Anémone Marmottan (Tignes), Ingrid Jacquemod (Val d’Isère), Taïna Barioz (Courchevel), Sandrine Aubert (Les 2 Alpes), Margot Bailet (Nice), Anne-Sophie Barthet (Courchevel), Marie Marchand-Arvier (Les Contamines-Montjoie), Aurélie Revillet (Arêches-Beaufort) et Marion Rolland (Les 2 Alpes).