Ilka Stuhec, championne du monde de descente
Ilka Stuhec, championne du monde de descente | Dimitar DILKOFF / AFP

Mondiaux de St-Moritz : Stuhec en or sur la descente, Vonn en bronze

Publié le , modifié le

En tête du classement général de la spécialité et en l'absence de sa rivale, Lara Gut, Ilka Stuhec a survolé la descente des Mondiaux de St-Moritz et enlève le premier titre de championne du monde de sa carrière. La Slovène de 26 ans a repoussé sa plus proche poursuivante, l'Autrichienne Stephanie Venier, à 40 centièmes. Lindsey Vonn ne remportera elle pas de titre mondial à St-Moritz et doit se concenter du bronze sur cette descente.

Contrairement au Super-G, la logique a été respectée sur la descente féminine, épreuve reine des Mondiaux de St-Moritz. Grande révélation de la saison et victorieuse de trois descentes cette saison, Ilkha Stuhec a fait preuve d'une très grande maîtrise sur le toboggan de St-Moritz. En tête dès les premiers intermédiaires et malgré un léger recul à mi-course, Sthuec a profité de sa vitesse (125 km/h) pour refaire l'écart sur le bas. Au final, son succès ne souffre d'aucune contestation puisqu'elle repousse Stéphanie Venier a quasiment une demi-seconde (40 centièmes). Pour Ilka Stuhec, cette victoire est la première de sa carrière dans un grand championnat, elle qui n'avait pas fait mieux qu'une sixième place en Super-G aux Mondiaux de Schladming en 2013. Après Tina Maze en 2015, la Slovénie conserve le mythique titre mondial de la descente.

Vidéo. La descente de Stuhec

Vonn sur le podium​

Si la logique a été respectée pour la médaille d"or, l'argent décroché par Stéphanie Venier est une petite surprise. En effet, l'Autrichienne n'occupait que la 13e place du classement général de la spécialité avant la course. Elle perpétue la tradition autrichienne en vitesse et monte aussi sur le tout premier podium en descente de sa carrière ! On peut dire qu'elle a choisi le bon moment.

Sur la ligne, Venier a en plus l'agréable surprise de devancer la légende Lindsey Vonn de cinq centièmes. L'Américaine réussit à moitié son pari de revenir au plus haut niveau après sa fracture de l'humérus en novembre dernier. Sur cette descente, Vonn a longtemps pu espérer l'or mais elle concède finalement 45 centièmes à Stuhec. Elle décroche sa quatrième médaille mondiale en descente (1 or, 2 argent et 1 bronze). Les Françaises, Tiffany Gauthier et Romane Miradoli, sont hors du top 20.

Vidéo. Vonn monte sur le podium

Christophe Gaudot @ChrisGaudot

Championnats du Monde de Ski