Nicole Schmidhofer a créé une énorme surprise à St-Moritz
Nicole Schmidhofer a créé une énorme surprise à St-Moritz | Dimitar DILKOFF / AFP

Mondiaux de St-Moritz : La surprise Schmidhofer en Super-G

Publié le , modifié le

On attendait Lara Gut, Tina Weirather ou pourquoi pas Lindsey Vonn, c'est Nicole Schmidhofer qui a remporté le Super-G, première course aux Mondiaux de ski alpin de St-Moritz (Suisse). L'Autrichienne a profité des sorties de Vonn et Veith (anciennement Fenninger) et a devancé Gut et Weirather respectivement de 33 et 36 centièmes. La Française Tessa Worley a réussi un joli Super-G très encourageant et occupe la 8e place après le passage de 30 skieuses.

Nicole Schmidhofer (27 ans) n'a jamais remporté de course en Coupe du monde dans sa carrière. Nicole Schmidhofer n'a connu que deux podiums en Coupe du monde (un en Super-G, un en descente). Nicole Schmidhofer n'était plus montée sur celui-ci depuis janvier 2013. Oui mais elle est désormais championne du monde de Super-G. Partie avec le dossard numéro 8 après les deux grandes favorites, Lara Gut et Tina Weirather​, l'Autrichienne a réalisé la course parfaite pour devancer Weirather de 33 centièmes et Gut de 36. Partie un peu moins vite que ses deux rivales, Schmidhofer, qui occupe la 7e place de la Coupe du monde de Super-G cette saison, a accéléré à la mi-course pour terminer en boulet de canon avec la meilleure vitesse dans la partie finale (plus de 100 km/h).

Vidéo. La surprise Schmidhofer

Vonn out, Worley solide

Lindsey Vonn et Anna Veith sont sorties de la piste. A elles deux, l'Américaine et l'Autrichienne représentent deux médailles d'or mondiales en Super-G. Blessées cette saison, elles sont encore à la recherche de leurs meilleures sensations. Pour Vonn, la vrai rendez-vous sera sur la descente de dimanche.

Vidéo. La sortie de Lindsey Vonn

Meilleure française de la discipline (8e au classement de la Coupe du monde juste derrière... Schmidhofer), Tessa Worley occupe la 8e place finale après le passage de 30 skieuses. Partie plutôt rapidement, Worley a lâché du temps dans le final mais ce Super-G est encourageant pour la suite des Mondiaux et spécialement pour son objectif du Géant. Les autres Françaises, Romane Miradoli (16e) et Tiffany Gauthier (20e) ont découvert le Mondiaux.

Vidéo. Le Super-G de Tessa Worley

  Vidéo. La réaction de Tessa Worley