Maria Riesch reine du super-combiné
Maria Riesch crée la sensation en devançant Tina Maze | AFP - SAMUEL KUBANI

Maria Riesch reine du super-combiné

Publié le , modifié le

A l'issue d'un super-combiné très accroché, l'Allemande Maria Hoefl-Riesch réalise le meilleur temps du slalom et remporte sa première médaille d'or aux Mondiaux de Schladming. Elle devance la grande favorite Tina Maze.

Si la descente du matin a donné lieu à un extraordinaire coude-à-coude entre Anna Fenninger et Tina Maze, c'est bien Maria Riesch qui s'est faufilée entre les poteaux, comme entre ses deux concurrentes, pour cueillir la médaille d'or en super-combiné. Auteur d'un slalom parfait, elle profite d'un concours de circonstances favorable et se hisse au sommet de la discipline pour la deuxième fois de sa carrière après son succès aux Jeux de Vancouver.

Devant son public il y a deux ans, Maria Riesch n'avait pas obtenu mieux que le bronze, en descente et en Super-G. Onzième du super-combiné à l'époque, elle prend aujourd'hui sa revanche. "Je suis super contente. Je suis arrivée ici en espérant faire une  médaille, quelque soit le métal. Ces dernières semaines n'étaient pas faciles  pour moi", a-t-elle déclaré. "La confiance me manquait cet hiver. Je n'étais pas favorite en arrivant  ici. Sur le slalom d'aujourd'hui, je n'avais pas tellement de bonnes  sensations. En connaissant la forme de Tina, je me suis dit 'Bon une deuxième  place c'est déjà très bien'. Mais là, je suis super contente".

Tina Maze se contente de l'argent

Parties avec deux dixièmes d'avance, les deux favorites Fenninger et Maze n'ont pu surpasser la skieuse allemande, quatrième de la descente ce matin. L'Autrichienne n'a même pas passé la ligne, éliminée pour une faute en début de parcours. Quant à la Slovène, elle échoue à 46 centièmes de la nouvelle championne du Monde et doit se contenter de l'argent sur le super-combiné, comme en 2011, après avoir gagné l'or mardi en Super-G. "Je ne suis pas satisfaite de ma manche de slalom. J'ai senti la pression  au départ, où on entend beaucoup les spectateurs. J'ai essayé de lutter contre  ça, mais Maria était simplement meilleure", a expliqué Tina Maze. Son objectif initial, jamais réalisé, n'en reste pas moins envisageable : gagner cinq médailles en cinq épreuves.

Le pays-organisateur de l'évènement remporte sa première breloque à domicile grâce à Nicole Hosp, en bronze. Les skieuses autrichiennes occupent les 3, 4, 5 et 6e places du classement final de ce super-combiné.

Vidéo : le slalom victorieux de Maria Hoefl-Riesch

Voir la video