hirscher schladming mondiaux 2013
Marcel Hirscher peut savourer sa victoire | AFP

Marcel Hirscher en toute logique

Publié le , modifié le

Marcel Hirscher est devenu champion du monde de slalom, dimanche à Schladming (Autriche). Devant son public, le leader de la Coupe du monde a devancé Felix Neureuther et Mario Matt. Alexis Pinturault finit 6e.

L'équipe de France masculine repart donc de Schladming sans titre, mais avec deux médailles grâce à Gauthier de Tessières (argent en Super-G) et David Poisson (bronze en descente). Dimanche, pour la dernière épreuve, les Français ont encore manqué l'occasion de s'illustrer. Sur un tracé dessiné par l'entraîneur français, Alexis Pinturault a finalement pris la 6e place à 1'24" du vainqueur. Même s'ils sont plus que corrects avec également des 6e places en Super-G et en Super-combiné, ces Mondiaux ne resteront pas gravés dans l'esprit du slalomeur tricolore. Jean-Baptiste Grange, champion du monde 2011, doit se contenter du 12e rang (+2"43) après une grosse faute dans le mur final. Steven Théolier termine 22e. Steve Missillier a lui enfourché lors de la seconde manche.

L'Autriche a failli, elle aussi, repartir fanny en individuel. Mais devant son public, Marcel Hirscher a sauvé l'honneur local. Poussé par un public euphorique, le maître incontesté du slalom cette saison a confirmé sa domination (4 succès en 7 courses) en devenant champion du monde de la discipline, à 23 ans. De quoi oublier sa seule participation à des Mondiaux (éliminé en 1re manche à Val d'Isère en 2009) et sa dernière apparition sur les pentes de Schladming en mars 2012, deux mois après s'y être pourtant imposé . Il avait alors été éliminé dès la première manche tandis que ses deux poursuivants du jour avaient terminé... deuxième et troisième derrière Andre Myhrer.

Sacrée par équipes, l'Autriche s'offre même un podium, dimanche, avec la 3e place de Mario Matt (+0"65), déjà sacré en 2001 et 2007, pour boucler ses championnats du monde avec huit médailles. L'Allemand Felix Neureuther s'intercale à 42 centièmes d'Hirscher.  Vainqueur en super-G, super-combiné et géant, Ted Ligety a quitté la piste dès la première manche en raison d'un ski perdu.

Classement résultats

1. Marcel Hirscher (AUT)              1:51.03 (  55.56 +   55.47)
2. Felix Neureuther (GER)             1:51.45 (  55.84 +   55.61)
3. Mario Matt (AUT)                   1:51.68 (  56.12 +   55.56)
4. Andre Myhrer (SWE)                 1:52.08 (  56.34 +   55.74)
5. Ivica Kostelic (CRO)               1:52.15 (  56.56 +   55.59)
6. Alexis Pinturault (FRA)            1:52.27 (  56.56 +   55.71)
7. Fritz Dopfer (GER)                 1:52.52 (  56.22 +   56.30)
8. Jens Byggmark (SWE)                1:52.85 (  56.99 +   55.86)
9. Mattias Hargin (SWE)               1:52.96 (  56.94 +   56.02)
10. Mitja Valencic (SLO)               1:53.20 (  57.75 +   55.45)
...
12. Jean-Baptiste Grange (FRA)         1:53.46 (  57.36 +   56.10)
22. Steven Theolier (FRA)              1:55.23 (  59.44 +   55.79)