Lindsey Vonn
La skieuse américaine Lindsey Vonn | AFP - EZRA SHAW

Lindsey Vonn satisfaite de ses Mondiaux à Vail

Publié le , modifié le

Quatorzième du slalom géant jeudi, Lindsey Vonn en a fini avec les championnats du monde de ski alpin qui se déroulent dans le Colorado. Même si elle n'a remporté qu'une médaille de bronze, elle s'est dit "satisfaite" de cette compétition, son premier grand rendez-vous depuis sa blessure au genou qui l'avait fait rater les JO de Sotchi l'an dernier.

Les Mondiaux de Lindsey Vonn sont terminés. "Ses" Mondiaux chez elle à Vail où elle n'aura finalement qu'empoché qu'une médaille de bronze en Super-G. Un maigre bilan pour la recordwoman de victoires en Coupe du monde (64). Pourtant, au moment de quitter le Colorado, elle préférait se satisfaire de ce qu'elle avait obtenu. "Je suis satisfaite de mes performances, même si, bien sûr, je n'ai pas eu autant de médailles que je l'espérais", a déclaré Vonn. Sa 14e place du slalom géant? Un bon résultat pour celle qui savait "qu'(elle) pouvait finir dans le Top 15".

"C'est bien quand on sait  que je n'avais plus participé à un géant depuis plus de deux ans", a-t-elle rappelé. "C'est bien d'être de retour dans les disciplines techniques. Bien sûr, j'aurais aimé viser une médaille, mais il aurait fallu que je réussisse quelque chose de vraiment spécial", a admis la skieuse de Vail. Elle quitte Beaver Creek avec une médaille de bronze au tour de cou, sa 8e remportée dans un grand championnat (JO et Mondiaux), celle du Super-G.

Fierté

"Je peux être fière de moi, même si tout le monde espérait que je décroche plus de médailles, il y a beaucoup de points positifs à retirer de cette quinzaine", a assuré la championne olympique 2010 de descente. Vonn, âgée de 30 ans, sait d'où elle revient. Elle disputait à Beaver Creek son premier grand rendez-vous depuis une blessure au genou droit contractée lors de la première épreuve des Mondiaux 2013 de Schladming (Autriche). Opérée à deux reprises du genou, elle a fait son retour cet hiver sur les pistes et a dépassé Annemarie Moser-Pröll au nombre de victoires en Coupe du monde. Cette sombre période de repos forcé est derrière elle désormais et c'est sa plus grande victoire.

"Je n'ai eu aucun problème avec mon genou cette saison, sauf lors du slalom du super-combiné, où la piste était très glacée. Cela faisait trois saisons que je n'avais pas skié sur de la glace, mais j'ai fait avec et donné le meilleur de moi-même", a-t-elle reconnu. Elle aurait aimé donné plus à son public et sa famille, venus la voir en nombre. L'attente était peut-être trop forte. "Peut-être que je voulais trop ces médailles, a-t-elle avoué, mais je suis satisfaite de ce que j'ai".