Le relais français en bronze
Simon Fourcade, Jean-Guillaume Beatrix, Quentin Fillon-Maillet, Martin Fourcade, heureux avec le bronze en relais lors des Mondiaux | AFP - KIRILL KUDRYAVTSEV

Les biathlètes français en bronze sur le relais des Mondiaux

Publié le , modifié le

Le relais français a remporté la médaille de bronze du relais 4x7.5km. Simon Fourcade, impeccable au tir, Jean-Guillaume Beatrix, Quentin Fillon-Maillet et Martin Fourcade, qui ont fait presque toute la course dans le trio de tête, rapportent ainsi la sixième médaille (la première en bronze) à l'équipe de France dans ces championnats du monde en Finlande. L'Allemagne rafle l'or devant la Norvège.

Simon Fourcade avait parfaitement lancé le relais avec un sans-faute au tir. Jean-Guillaume Beatrix, malgré deux pioches, avait maintenu les Bleus devant. Quentin Fillon-Maillet, avec une pioche sur son tir couché, a craqué dans les derniers hectomètres sur les skis pour finir à plus de 40" de l'Allemagne, alors en tête, et 35" de la Norvège. C'est à ce moment-là que Martin Fourcade, le champion du monde en individuel, a pris le relais. Le handicap était important, mais pas insurmontable. Pour relever le défi, le leader du biathlon mondial devait réaliser un sans-faute au tir, comme son frère, et aller très vite sur les skis. Malheureusement, sur son dernier tir couché, il a raté la cible. Du coup, il sortait avec 41"6 de retard sur l'Allemand. Et même s'il allait vite, même s'il réalisait un deuxième passage sur le pas de tir parfait et à grande vitesse, il ressortait avec encore 26"5 de retard.

"Je me suis levé avec la boule ventre", racontait Stéphane Bouthiaux, le coach français. "Ce groupe mérite une médaille sur  l'ensemble des résultats de la saison. On espérait beaucoup en arrivant ici, on  a beaucoup douté ensuite avec l'état de forme de Jean-Guillaume (Béatrix) et  Quentin (Fillon-Maillet). Ils ont su élever leur niveau et aller chercher la  breloque tous ensemble", se réjouissait-il. "C'était une course de très grand niveau, ce qui rend cette médaille encore  plus sympathique", analysait Simon Fourcade, de nouveau très solide en premier relayeur.

Vidéo: L'arrivée du relais

C'est donc la médaille de bronze qui venait récompenser l'effort collectif. Mais la victoire se refuse encore aux Tricolores, jusque-là trois fois sur le podium cette saison de Coupe du monde en cinq courses. Car 30"6 avant, l'Allemand Simon Schempp a franchi la ligne en vainqueurs, avec seulement en tout et pour tout trois pioches durant le relais, soit une de moins que la France. Derrière eux, les supersoniques norvégiens de Svendsen s'emparaient de l'argent à 20"9 des vainqueurs. Avec les frères Boe, la vitesse à skis a compensé la maladresse au tir (6 pioches au total). Depuis le début de la saison, seuls les relais russes et norvégiens étaient montés sur la plus haute marche du podium. La Russie, rapidement pénalisée par une incroyable maladresse au tir (7 pioches au total), prend la 4e place de ce relais.

Dimanche, les Mondiaux de biathlon se terminent avec la mass-start, chez les dames (13h30) comme chez les messieurs (16h15). L'occasion pour Marie Dorin-Habert de décrocher un troisième titre mondial  dans ces mêmes Mondiaux, et pour Martin Fourcade d'égaler Raphaël Poirée avec sept titres individuels.