Peter Northug
Peter Northug, le "patron" du ski de fond mondial | AFP - JONATHAN NACKSTRAND

La quatrième couronne mondiale de Northug à Falun

Publié le , modifié le

Le Norvégien Petter Northug a remporté le 50 km (style classique), épreuve de clôture des championnats du monde de ski nordique, en devançant le Tchèque Lukas Bauer et le Suédois Johan Olsson après 2 heures et 26 minutes d'effort. Il remporte ainsi son 4e titre à Falun, en Suède, après le sprint individuel, par équipes et le relais.

Le Français Maurice Manificat, passé en tête à cinq kilomètres de  l'arrivée, a rétrogradé à la 14e place, après la photo-finish. "J'ai les jambes pour faire la course avec les meilleurs. Ce ne sera  peut-être pas une médaille, mais je serai là", avait-t-il assuré samedi. Le Haut-Savoyard n'avait pas menti, faisant constamment la course aux  avant-postes. Mais le classique n'étant pas son style préféré, il a dû laisser  les spécialistes s'expliquer entre eux dans le dernier kilomètre et a été  décroché dans la dernière bosse.

Sûr de son sprint, Northug avait fait une course d'attente jusqu'aux  derniers 500 mètres. Il a placé alors une accélération impressionnante dans la  dernière ligne droite pour venir coiffer Bauer, qui a longtemps cru pouvoir  s'imposer. Ce sacre de Northug clôture une semaine de folie pour la Norvège. Les  "Vikings" ont remporté neuf des douze titres mis en jeu en ski de fond. Au  final, ils terminent en tête du tableau des médailles (fond, combiné et saut)  avec vingt médailles dont onze d'or.