Slalom Levi Jean-Baptiste Grange 112010
La rage de Jean-Baptiste Grange | AFP - Markku Lander

Grange : "J'ai le ski pour gagner"

Publié le , modifié le

Le Jour J arrive pour Jean-Baptiste Grange. L'heure du slalom masculin, la dernière course des Championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen. Depuis son doublé Kitzbuhel - Schladming, le skieur de Valloire fait figure de grand favori. Un statut qu'il assume totalement. Oui, Grange skie pour la gagne. "Aller vite je sais faire, explique-t-il. Et puis quand tu vois des collègues qui font des médailles, ça donne des idées."

Q: Dans quelle état de forme arrivez-vous à Garmisch ?
R: "Je me sens prêt, en forme. Je suis monté en puissance. On a fait de super journées d'entraînement à Méribel puis à Oberjoch, à une heure et quart d'ici en voiture. Ca fait quatre ans que je gagne (en Coupe du monde) et aller vite je sais faire. J'ai le ski pour gagner, c'est bien en place. Et puis quand tu vois des collègues qui font des médailles, ça donne des idées. J'ai les armes pour rivaliser avec les meilleurs. Mais je ne pense pas qu'on puisse parler d'un seul favori. Il y en a dix qui peuvent gagner, Kostelic bien sûr, Razzoli, les Autrichiens, les Suédois". 

Q: La piste du Gudiberg est raide et la neige molle, un problème pour vous ?
R: "Avec ma blessure, cela fait deux ans que je ne suis pas revenu. Les deux fois où je l'ai skiée, je jouais le globe de slalom et on ne se lâche pas comme ça. Mais j'ai beaucoup travaillé sur les pistes raides, j'ai gagné en janvier à Schladming. Je suis capable de rééditer ma seconde manche de Schladming et cela donne de la confiance. Je préfère la glace. Ce ne sera pas le cas mais je suis capable de m'adapter à tout type de neige". 

Q: Que vous reste-t-il des Mondiaux de Val d'Isère ?
R: "Val d'Isère, c'est loin sans être loin. Pour moi, c'était de beaux Championnats du monde même s'il n'y avait pas de médaille au bout. Mais chaque fois je jouais l'or. On peut avoir des regrets mais je veux penser au présent. Et puis c'est ma nature: je préfère en mettre un peu plus pour jouer la gagne qu'en mettre moins et terminer dixième. Et je n'oublie pas que pour mes premiers Mondiaux (en 2007 à Are), j'avais touché la médaille de bronze".