Martin Fourcade enfin en Or à Nove Mesto
Martin Fourcade à l'arrivée de sa course en or | FILIP SINGER/MAXPPP

Fourcade, une revanche en or

Publié le , modifié le

Après trois médailles d'argent sur la piste de Nove Mesto, le Français Martin Fourcade a brisé la malédiction, en décrochant le titre de champion de champion du monde sur l'individuel 20 km. Le Catalan ajoute un 5e sacre planétaire à son palmarès, le premier dans cette discipline.

Son bourreau à Nove Mesto absent, Martin Fourcade a pu briser la malédiction sur la piste tchèque. Le Norvégien Emil Svendsen, malade, n'a pas pris le départ de l'individuel 20 km, après avoir devancé le Français sur le relais mixte, le sprint puis la poursuite. Sans faire de sentiments, le Catalan s'est imposé au terme d'une magnifique course. Seule une faute sur l'avant dernière cible, sur l'ultime pas de tir, a instigué le doute sur la capacité du skieur de 24 ans à remporter son premier titre mondial en République Tchèque.

Finalement, le triple champion du monde de Ruhpolding la saison passée a réalisé le meilleur temps à l'issue des 20 km de course (49 min 43 sec), reléguant l'Américain Tim Burke à 23 secondes et 5/10e et le Suédois Fredrik Lindström à 33 secondes 7/10e. Le dossard 29 n'avait pourtant jamais brillé dans cette épreuve lors des Mondiaux. A Pyeingchang en 2009 il n'avait pris que la 13e place, puis la 10e en 2011 à Khanty et enfin la 25e la saison passée à Ruhpolding. Ce sacre mondial est le cinquième pour Fourcade après son triplé allemand et sa première couronne décrochée à Khanty en 2011.

Titré dans toutes les épreuves des championnats du monde

Le Catalan peut désormais se targuer d'avoir gagné un titre mondial sur chacune des distances des championnats du monde, à l'exception des relais. Son frère ainé Simon, vice-champion du monde de la spécialité l'hiver dernier, a terminé à la 6e place, à 1 min 18 sec, alors que sa saison a été  perturbée par une opération d'une ischémie musculaire aux membres inférieurs fin novembre. Jean-Guillaume Beatrix a pris la 13e place, à 2 min 07 sec, tandis  qu'Alexis Boeuf a dû se contenter de la 26e place, à 3 min 24 sec. 

Grâce à cette victoire, Martin Fourcade a consolidé sa première place au  classement général de la Coupe du monde, les résultats des épreuves des Championnats du monde étant comptabilisés pour le classement mondial. Vice-champion olympique de mass-start en 2010 à Vancouver et vainqueur de la Coupe du monde de biathlon la saison dernière, le leader de l'équipe de France de la discipline s'est déjà forgé un superbe palmarès. A un an des Jeux de Sotchi, c'est une excellente nouvelle pour les Bleus. Reste à bien terminer ces Mondiaux avec le relais 4 x 7,5 km samedi et la mass-start dimanche. Pour une ultime explication avec son rival Svendsen?

Réaction : 

Martin Fourcade :  "Forcément je suis heureux! Mais pas plus ou moins que s'il y avait  eu Emil (Hegle Svendsen, forfait). Aujourd'hui, j'ai le maillot jaune, le rouge et je suis champion du monde! Je n'ai rien à prouver, encore moins à Emil. C'était son choix, pas le mien. Ca fait du bien pour toute l'équipe et pas de mal à la Norvège... La 2e semaine a bien commencé. Maintenant, il reste le  relais samedi avec les copains. C'était déjà une belle journée en regardant  Tessa Worley (championne du monde de slalom géant). C'est maintenant une super  journée pour le ski français".

Vidéo : Martin Fourcade, un vainqueur heureux

Voir la video


 

Jerome Carrere