Cyprien Richard

Ligety en or, Richard en argent

Publié le , modifié le

L'Américain Ted Ligety a remporté, vendredi, le slalom géant devant le Français Cyprien Richard (+0"08) et l'Autrichien Philipp Schörghofer (+0"43). Cette médaille d'argent est la troisième pour le clan tricolore après l'or par équipe et le bronze de Tessa Worley en géant. Thomas Fanara termine 6e, devant le Suisse Carlo Janka, sacré sur cette discipline en 2009, à Val d'Isère. Gauthier de Tessières termine 8e.

Jamais deux sans trois

Ils la voulaient, ils l'ont eu. Après la médaille d'or par équipe et le bronze décroché par Tessa Worley en géant, les Français ont obtenu une nouvelle breloque - en argent celle-ci - grâce à Cyprien Richard (32 ans). Auteur du 7e temps lors d'une première manche raccourcie en raison du brouillard et dominée de la tête et des épaules par le Norvégien Aksel Lund Svindal, Richard s'est fendu du deuxième meilleur chrono dans la seconde manche. Une manche qu'il avait prévu de descendre "au taquet". Sur le podium, où l'Américain Ted Ligety est monté sur la plus haute marche, le skieur de Morzine-Avoriaz devance l'Autrichien Philipp Schörghofer.

"Je voulais absolument être sur le podium. Je ne peux pas supporter de finir 4e lors d'un grand événement. Bien sûr, j'espérais la médaille après la  première manche, j'avais le 7e temps et rien à perdre", a expliqué le Haut-Savoyard pour qui cette médaille vient récompenser une belle saison (3e en Coupe du monde avec notamment une victoire à Adelboden). Et Richard d'ajouter : "Je préfère partir ainsi de derrière, je peux tout donner. Demain je  penserai peut être à l'écart, 8/100es c'est pas beaucoup, mais cela aurait pu être la 4e place". Derrière Richard, l'équipe de France a confirmé sa bonne forme, avec deux très belles places dans le top 10 : Thomas Fanara (6e à 0''76) et Gauthier de Tessières (9e à 0''94).

Du côté des cadors, Aksel Lund Svindal, chrono de référence en première manche et sacré champion du monde du super-combiné mardi, a échoué au pied du podium (+0"49). Le Suisse Carlo Janka, champion du monde et champion olympique en titre, a dû se contenter de la 7e place après être passé à côté de la seconde manche (+0"92). Enfin, son compatriote Didier Cuche, qui courrait avec un pouce cassé, n'a pu faire mieux que le 8e temps (+0"93).

Voir la video

Isabelle Trancoën

Championnats du Monde de Ski