Josef Ferstl
L'Allemand Josef Ferstl | AFP - Tiziana FABI

Josef Ferstl remporte le super-G de Val-Gardena

Publié le , modifié le

A bientôt 29 ans, Josef Ferstl a remporté la première victoire en Coupe du monde de sa carrière, en s'imposant dans le super-G de Val-Gardena. Jusque-là, il navait jamais fait mieux qu'une 5e place en Coupe du monde, dans le super-G Santa Caterina (2015). Fils de Sepp Ferstl, vice-champion du monde du combiné en 1978, il a tenu tête aux Autrichiens Max Franz, pour seulement deux petits centièmes, et Matthias Mayer pour 1 dixième. Premier Français, Adrien Théaux prend la 7e place. Alexis Pinturault décevant 25e à plus de 2 secondes du vainqueur.

Presque 29 ans pour monter enfin sur la plus haute marche du podium. Dans quinze jours, Josef Ferstl va fêter son 29e nniversaire. Avec un peu d'avance, il s'est donc offert un joli cadeau en remportant sa première course sur le circuit professionnel. Avec le dossard 2, l'Allemand a parfaitement profité d'un début de course pour sortir LA course de sa vie. Une belle performance avec un peu de réussite, car la course a été interrompue à cause du brouillard durant de longues minutes après le passage des 12 premiers coureurs.

Cela explique notamment les contre-performances de quelques favoris, notamment Jansrud ou Pinturault. Kjetil Jansrud, vainqueur du premier super-G de la saison à Lake Louise et 2e de celui de Beaver Creek cette saison, a vécu une sale course pour finir très loin, à plus de 3 secondes du vainqueur, au-delà de la 35e position. Il s'était imposé la saison dernière ici-même, prenant la suite de Aksel Lund Svindal, vainqueur des trois éditions précédentes. Pas de Norvégien sur la plus haute marche du podium cette fois.