Mondiaux Garmisch slalom Grange 022011

Grange en pôle position

Publié le , modifié le

Sur un tracé piqueté par son entraîneur David Chastan, le Français (avec le dossard 2) est idéalement placé dans le slalom après avoir réalisé le meilleur temps de la première manche 51"30. Il devance tous les favoris dont le Croate Ivica Kostelic à plus d'une seconde. Seuls l'Italien Manfred Moelgg (à 0"20) et le Suédois Andre Myhrer (à 0"57) sont restés au contact du Savoyard. La moitié du job est fait. Le plus dur commence.

Le skieur de Valloire peut glisser un petit merci à son entraîneur qui a tracé la course. Il a réalisé un chrono sans bavure de 51''30, soit 22 centièmes de mieux que Manfred Moelgg parti en première position. Il a effectué un parcours quasi-parfait, ne commettant aucune erreur. La Français, touché à l'épaule gauche, "une petite douleur sourde" d'après l'intéressé, a produit une manche sérieuse et complète avec beaucoup de rythme. Parti avec le dossard 2, il a vu ses concurrents perdre du temps sur une neige molle et donc difficile à apprécier. Bien dans son ski, il a posé ses appuis avec une étonnante fluidité tout en trouvant le bon dosage entre relâchement et agressivité. Le skieur français a peu reproduit ses bonnes sensations aux entraînements de la semaine. 

Vainqueur de trois manches en Coupe du monde de slalom cette saison, dont les deux dernières à Kitzbühel et à Schladming, pour quatre podiums (une fois 3e) pour son retour à la compétition après une grave blessure au genou (rupture des ligaments) droit l'an dernier, le Français est en excellente position pour décrocher un premier grand titre dans un championnat. Grange a remporté la première manche lors de six ses huit victoires en Coupe du monde de slalom. Espérons qu'il en sera de même aujourd'hui. "Ce sont des courses pas évidentes, alors c'est bien d'être devant tout de suite. Surtout qu'il y a un peu d'écart", a souligné Grange. 

Derrière, seuls l'Italien Manfred Moelgg et le Suédois Andre Myhrer, le meilleur d'une équipe suédoise compacte, sont restés au contact du Français. Quatre skieurs sont dans la même seconde du Français qui a creusé des premiers écarts intéressants. Ainsi Mattias Hargin, Jens Byggmark et Axel Baeck, respectivement 4e, 6e et 8e après le passage des 25 premiers concurrents, restent placés pour le podium. Le Croate Ivica Kostelic, leader de la Coupe du monde de Slalom, qui a lâché 1 seconde et 2 centièmes, les Autrichiens Rainfried Herbst et Manfred Pranger, l'Allemand Felix Neureuther, à plus de deux secondes, ou encore le champion olympique Giuliano Razzoli, Ted Ligety sont loin. Le Français Steve Missilier et le Suisse Silvan Zurbriggen sont sortis de piste.

Mathieu Baratas

Championnats du Monde de Ski