Brice Roger
Brice Roger à l'aise dans le Super-G | AFP

Brice Roger troisième du Super-G de Méribel

Publié le , modifié le

Brice Roger a terminé sur la troisième marche du podium du Super-G de Méribel, à 8/100e du premier. C'est le Canadien Dustin Cook qui est sorti vainqueur, devant le Norvégien Kjetil Jansrud (+0.05) qui a décroché le petit Globe du Super-G. Trois autres Français étaient engagés, Adrien Théaux a terminé 7e, Alexis Pinturault 10e, et Johan Clarey à la 20e place.

Il s'agit du tout premier podium de Brice Roger, un an après avoir souffert d'une rupture du ligament croisé du genou gauche. "Je ne pensais pas que ça allait tenir, cela ne s'est pas joué à grand chose" a indiqué le skieur de 24 ans au micro d'Eurosport. "C'est mon premier podium, je ne pouvais pas rêver mieux. J'avais vraiment envie de revenir fort après ma blessure. Finir à la maison avec mon premier podium, c'est génial", a lâché le natif de Bourg-saint-Maurice.

Hirscher vers un 4e gros globe, la der de Defago

Kjetil Jansrud a bien terminé devant l'Autrichien Marcel Hirscher, mais ce dernier a fait un pas de plus vers son quatrième gros globe d'affilée en terminant juste derrière, en quatrième position, à 9/100e. A noter qu'il s'agissait de la toute dernière course du Suisse Didier Defago. Le champion olympique de descente en 2010 a terminé 12e et reçu un bel hommage du public de Méribel.

Réactions:

Dustin Cook (CAN, 1er du super-G): "J'ai foncé tout du long, commis deux petites fautes mais les centièmes sont restés en ma faveur. Je me défends également en slalom géant mais je crois qu'on peut désormais me considérer comme un spécialiste de super-G. Je vais aussi attaquer la descente la saison prochaine pour essayer, déjà, d'entrer dans les +30+. Maintenant on commence à me connaître et je ressens un peu la pression. L'objectif, c'est de garder mon niveau en super-G et de progresser dans les deux autres disciplines".
   
Kjetil Jansrud (2e du super-G et du classement général): "A coup sûr, Marcel (Hirscher, le leader du général) a été très impressionnant aujourd'hui (4e) et il a accompli l'essentiel pour conserver le gros globe. Bien sûr, tant que rien n'est fait mathématiquement je vais me battre. Et déjà disputer le géant (samedi). Mais au vu de ce qu'a réalisé Marcel dans la discipline cette saison, j'aurais besoin qu'il sorte pour gagner (le gros globe). Je ne peux souhaiter une telle chose. Il y a vraiment peu de probabilités que je participe au slalom dimanche. Pour en revenir à la vitesse, je voulais démontrer que je méritais le globe de la discipline (conquis après sa victoire chez lui à Kvitfjell il y a 11 jours). Je suis heureux d'avoir conservé les globes de descente et de super-G à la Norvège, après le règne d' Aksel (Lund Svindal) les deux précédentes saisons".

Le classement de la course:

1. Dustin Cook (CAN) 1:06.04
2. Kjetil Jansrud (NOR) 1:06.09
3. Brice Roger (FRA) 1:06.12
4. Marcel Hirscher (AUT) 1:06.13
5. Mauro Caviezel (SUI) 1:06.15
6. Max Franz (AUT) 1:06.31
7. Hannes Reichelt (AUT) 1:06.40
7. Adrien Théaux (FRA) 1:06.40
9. Beat Feuz (SUI) 1:06.45
10. Alexis Pinturault (FRA) 1:06.47
11. Peter Fill (ITA) 1:06.56
12. Didier Defago (SUI) 1:06.57
13. Vincent Kriechmayr (AUT) 1:06.59
14. Romed Baumann (AUT) 1:06.60
15. Andrew Weibrecht (USA) 1:06.70

Romain Bonte