Verdict fin mars pour Sachenbacher

Publié le , modifié le

L'avenir de la biathlète allemande Evi Sachenbacher-Stehle, exclue des JO de Sotchi en raison d'un contrôle positif, sera décidé par la commission antidopage de la Fédération internationale fin mars à Salzbourg (Autriche), a indiqué samedi la porte-parole de l'IBU. "Nous avons lancé une procédure. Le panel indépendant décidera des conséquences disciplinaires. Les discussions se feront sur la base des contrôles de Sotchi", a déclaré Nicole Resch, secrétaire générale de l'IBU au micro de la chaine publique ZDF, en marge des épreuves de Pokljuka, en Slovénie.

Le fait que l'Allemande ait pris volontairement ou pas le produit détecté ne "joue aucun rôle, a ajouté Resch. Une fois que la substance est détectée dans le corps, c'est clair pour nous. C'était le cas et il s'agissait d'un produit interdit".

Sachenbacher-Stehle, 33 ans, a subi un contrôle positif à la méthylhexanamine, un stimulant qui proviendrait d'un complément alimentaire, après la mass-start olympique. La double championne olympique de ski de fond (2002) passée au biathlon en 2011, avait pris la 4e place de l'épreuve. Le chef de mission de la délégation allemande à Sotchi, Michael Vesper, avait estimé que l'affaire qui relevait plus de la négligence que de la volonté de se doper. Sachenbacher-Stehle encourt une suspension de deux ans.

AFP