Fourcade Coupe du Monde
A 28 ans, Martin Fourcade est désormais sextuple tenant du titre de la Coupe du Monde, un record ! | Martin Schutt / DPA

Troisième du sprint remporté par Eberhard, Martin Fourcade s'adjuge une 6e Coupe du Monde d'affilée

Publié le , modifié le

Troisième du sprint de Pyeongchang (Corée du Sud), Martin Fourcade s'est adjugé une 6e Coupe du Monde consécutive, un record ! Suite à la défaillance du Russe Anton Shipulin (23e) - son plus proche rival au classement général - le Français ne peut plus être rejoint d'ici la fin de la saison. Sans faute au tir, c'est l'Autrichien Julian Eberhard qui s'est imposé ce vendredi devant l'Américain Lowell Bailey (+40"7).

Martin Fourcade n'a pas gagné mais l'essentiel était ailleurs. Malgré deux fautes au tir (une au couché et une au debout), le Français a tout de même réussi à terminer 3e du sprint de Pyeongchang, en Corée du Sud, son 17e podium de l'hiver. Une place suffisante pour s'adjuger (une fois de plus !) le classement général de la Coupe du Monde. Un titre qu'il détient désormais depuis la saison 2011-2012. Sur le site des prochains JO d'hiver en 2018, Fourcade a d'ailleurs signé le meilleur temps de ski pour échouer à 45 secondes de l'Autrichien Eberhard.

Shipulin se rate 

Une 6e Coupe du Monde consécutive décrochée, en partie, "grâce" à l'énorme défaillance d'Anton Shipulin. Dauphin de Fourcade au classement général, le Russe a craqué derrière la carabine (3 fautes) pour échouer à une lointaine 23e place, une aubaine pour le Français.

Eberhard s'impose mais Fourcade est en quête d'un autre record

Il fallait être irréprochable au tir pour s'imposer ce vendredi. Julian Eberhard et Lowell Bailey l'ont bien compris. Parti avec le dossard 90, l'Autrichien a signé sa 3e victoire en carrière, à chaque fois lors d'un sprint, en devançant l'Américain de plus de 40 secondes. Mais attention ! Derrière, le cannibale Fourcade est en chasse d'un autre record. Troisième, le Français est en embuscade pour aller chercher un 12e succès dans la même saison et égaler la performance du Norvégien Ole Einar Bjoerndalen lors de la poursuite de demain.

Desthieux 11e, Beatrix 17e, Simon Fourcade 21e

Résultats plus mitigés pour les autres Tricolores. Aucun d'entre eux n'a réussi à s'immiscer dans le top 10. Ratant une balle au tir debout, Simon Desthieux signe tout de même l'un de ses meilleurs résultats de l'hiver avec une 11e place (+1'10). Pour son retour à la compétition après son absence lors des derniers championnats du monde d'Hochfilzen (Autriche), Simon Fourcade prend une encourageante 21e place avec deux fautes sur le pas de tir (+1'29). Intercalé, Jean-Guillaume Beatrix se classe lui 17e (+1'25) malgré des sensations pour le coup très étranges...

Fabien Mariaux

Biathlon