Martin Fourcade sur tirs debout.
Martin Fourcade sur tirs debout. | MARTIN SCHUTT / DPA

Relais hommes : la Russie s'impose devant la France

Publié le , modifié le

La France décroche la médaille d'argent du relais hommes des championnats du monde de Hochfilzen derrière la Russe et devant l'Autriche. L’équipe de France a pu profiter d’un Jean-Guillaume Béatrix parfait, d’un Quentin Fillon Maillet décisif, d'un Simon Desthieux en deux temps et d'un Martin Fourcade un ton en dessous d'Anton Shipulin sur les skis. Le dernier tour a vu un sacré duel entre les deux hommes.

Une frayeur et une chute avant son premier tir couché, n’ont pas perturbé le premier relayeur français, Jean-Guillaume Béatrix. En effet, sur ses tirs couchés et debout, le français réalise le plein (10/10) et donne tout sur les skis lors du dernier tour. Il dynamite le groupe de tête mais pas assez pour distancer l’Allemand Erik Lesser qui donne le relais en premier.


Le duel franco-allemand oppose dans le deuxième relais, Quentin Fillon Maillet à Benedikt Doll. Sur les tirs couchés, les deux hommes font jeu égal. Ils sont obligés de piocher une fois. C’est aux tirs debout que Quentin Fillon Maillet fait craquer l’Allemand. Il est le premier à lâcher une balle tout en enchaînant les suivantes. Pendant ce temps, Doll loupe sa première balle et craque complètement en utilisant toutes ses pioches, évitant de justesse l’anneau de pénalité. Dans le dernier tour, le Français est accompagné de l’Italien Dominik Windisch.

Desthieux craque sur le couché

Parti en troisième relayeur, Simon Desthieux se rate complétement à l’image de Benedikt Doll sur son tir couché, obligé d’utiliser toutes ses pioches, relégué à 33 secondes. Mais ce sont des tirs debout parfaits que le Français réalise, mettant ainsi Martin Fourcade à la 3e place, à 12 secondes de la tête de course occupée par les Russes.


Après de gros efforts avec l’Allemand, Martin Fourcade met du temps à tirer au couché, mais réalise le 5/5 pour sortir à 9 secondes. Sur le tir couché, il arrive à 11 secondes du Russe, accompagné de l’Autrichien. Ses tirs sont parfaits, il ressort à quatre secondes d'Anton Shipulin. Sur les skis, le Français est un ton en dessous et n'arrive pas à revenir sur son adversaire. 

Anton Shipulin permet à la Russie de remporter le relais  Pour la France, il s'agit de la septième médaille dans ces championnats du monde. De leur côté, les Autrichiens obtiennent leur première médaille.