Martin Fourcade
Martin Fourcade a signé la 42e victoire de sa carrière en Coupe du monde | JOE KLAMAR / AFP

Poursuite d'Hochfilzen : Fourcade en démonstration

Publié le , modifié le

Impérial sur les skis, Martin Fourcade a remporté ce samedi la poursuite de Hochfilzen pour la troisième année consécutive. Le Français, qui a manqué son deuxième passage sur le pas de tir (3/5), ne s'est pas laissé démonter et a réalisé une fin de course exceptionnelle pour l'emporter devant Simon Schempp, vainqueur la veille sur le sprint. Le patron du biathlon mondial signe là sa 42e victoire en carrière en Coupe du monde.

Parti avec 10 secondes de retard sur Simon Schempp, vainqueur du sprint vendredi, Martin Fourcade a su faire preuve de patience et d'une maîtrise bluffante pour remporter ce samedi, avec la manière, la poursuite d'Hochfilzen. Après le deuxième tir, le champion français affichait pourtant plus de 40 secondes de retard sur les deux hommes de tête, Schempp et Boe, solides au tir couché (10/10). Mais le lauréat des quatre derniers gros globes de cristal a de la ressource. Il s'est vite débarassé des poursuivants, a laissé les deux leaders se taquiner en tête de course (et craquer au tir debout) pour mieux les tromper (il a même fait mine qu'il se trompait de tracé pour laisser passer ses concurrents) et les avaler sur le dernier pas de tir. Puis de s'envoler vers son 3e succès de la saison, sans doute le plus beau.

"Une vraie course d'hommes"

Saisissant de facilité sur les skis et au tir debout, Fourcade conforte ainsi sa place de leader du classement général. "C'était une super course, j'avais de super sensations en Autriche, a réagi le double champion olympique au micro de l'Equipe 21. C'était une course magnifique avec de beaux mano à mano. Je suis très heureux de m'imposer devant mes proches ma famille et mon club de supporteurs présents ici. J'ai battu Schempp, Boe et Shipulin à la régulière, c'était une vraie bataille contrairement à la semaine dernière. C'était une vraie course d'hommes."

Anton Shipulin, profitant d'une dernière faute au tir debout, complète le podium. A une minute de Fourcade, un autre Français s'est glissé dans le Top 10 : Quentin Fillon-Maillet, auteur d'une superbe remontée puisqu'il avait pris la 19e place du sprint vendredi, pour terminer la poursuite au 8e rang.