Marie Dorin-Habert
La biathlète française Marie Dorin-Habert | AFP - KONSTANTIN CHALABOV

Pokljuka : Marie Dorin Habert battue sur la poursuite

Publié le , modifié le

Victorieuse du sprint vendredi, Marie Dorin-Habert a terminé deuxième de la poursuite derrière l'Allemande Laura Dahlmeier. La Française partie en tête juste devant l'Allemande a disputé un très beau mano-à-mano avec son adversaire à l'image de celui livré par Martin Fourcade avec Simon Schempp quelques heures avant ce samedi. Solide au tir (20/20), la double championne du monde a craqué sur le ski en chutant notamment dans le troisième tour. La Française récupère toutefois pour la première fois de sa carrière le dossard jaune de leader du classement général.

Elle ne voulait pas en parler en début de saison. Ce dossard jaune de leader du classement général, Marie Dorin-Habert ne l'ambitionnait pas. "Si je peux porter le jaune (le dossard de leader du classement général, ndlr), c’est cool. Il faudrait que je gagne la première, comme ça je l’aurai eu. Mais je n’ai pas le niveau pour gagner le général, on ne s’invente pas Martin Fourcade", expliquait-elle avant le début de saison. Mais en le réussissant - son début de saison - la Française s'est donné les moyens de le porter. Et en terminant deuxième de la poursuite ce samedi, la Française est la nouvelle leader du classement général de la Coupe du monde de biathlon. 

Du 100% au tir

La fête aurait pu être encore plus belle en Slovénie si pour célébrer cette première place, elle s'était imposée sur la poursuite. Partie en tête après sa victoire en sprint vendredi - sa première victoire en Coupe du monde - la Française a été au coude à coude toute la course avec Laura Dahlmeier, sa dauphine sur le sprint à Pokljuka. Le duel franco-allemand aura décidément été le thème du jour puisque après le duel entre Schempp et Fourcade sur la poursuite masculine, Dalhmeier et Dorin-Habert les ont imitées. Mais malheureusement, comme chez les hommes, la poursuite a souri à l'Allemande. Solides toutes les deux au tir (20/20) - la Française a signé un superbe 30/30 entre le sprint et la poursuite -, elles se sont départagées sur les skis. Et à ce jeu-là, l'Allemande a été la plus forte et la plus adroite en évitant la chute dans un virage où Marie Dorin-Habert a perdu de précieuses secondes. Dans la côte finale, elle a vu sa rivale s'envoler inexorablement. Mais à l'arrivée, Marie Dorin Habert avait le sourire. En attendant la mass-start dimanche, la Française a réussi la dernière étape de l'année. Avec le dossard jaune en cerise sur le gâteau.