Justine Braisaz
Justine Braisaz au relais féminin avec l'équipe de France | Fredrik SANDBERG / TT News Agency / AFP

Östersund : la France de Justine Braisaz finit loin derrière la Norvège qui remporte le relais féminin

Publié le , modifié le

La Norvège remporte le premier relais féminin de la saison devant la Suisse et la Suède pour clore ce week-end à Östersund. Les Suissesses ont créé la sensation, en signant leur premier podium de leur histoire en relais féminin. Après trois jours consécutifs merveilleux pour les Bleus, les Françaises n’ont pas réussi à se hisser sur le podium. Au contact des meilleures, les Tricolores (6e) ont cédé énormément de terrain lors du relais de Chloé Chevalier qui a craqué sur les skis lors de son dernier tour.

Le départ du premier relais de la saison s’est déroulé dans des conditions météorologiques très compliquées avec la neige et le vent. Les Italiennes ont mené le premier relais par l’intermédiaire de Lisa Vittozzi, devant la Norvégienne Karoline Offigstad Knotten et la Suédoise Linn Persson. 31 secondes derrière, Anaïs Bescond, qui a faibli sur son dernier tour de ski, a donné les rênes du relais bleu à Justine Braisaz.

Chloé Chevalier met la France hors-jeu

Puissante sur les skis, cette dernière a fait la différence aux tirs (9/10) pour replacer les Tricolores sur le podium, 5 secondes derrière la Suède. Dans le troisième relais, la Norvège a sorti la carte Tiril Eckhoff. Elle a effacé les 17 secondes de retard avant d’expédier le couché pour virer en tête avec la Suédoise qui a su se mettre à son niveau. La Norvégienne a déjoué sur le tir debout (2 fautes) face à Mona Brorsson, imperturbable. Cette dernière prenait la tête devant une équipe de Suisse surprenante emmenée par les soeurs Selina et Aita Gasparin, en train d’écrire une page importante du biathlon Suisse. Après un debout réussi, Chloé Chevalier, remplaçante d'une Célia Aymonier pas au mieux lors du relais mixte, a complètement craqué en cédant 55 secondes sur la tête de la course au moment de lancer Julia Simon, mettant la France hors-jeu.

Dans le dernier relais, c’est un match entre quatre nations qui s’est dessiné avec une invitée surprise : la Suisse. Sur le dernier tir debout, Lena Haecki n’a rien pu faire face à la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland, mais a limité les dégâts (1 faute) pour s'offrir un sprint avec Hannah Oeberg (5/5) lors du final. D'ailleurs, la Suissesse a formidablement géré la fin de course pour prendre une deuxième place, signant ainsi le premier podium de l'histoire du biathlon suisse lors d'un relais féminin. 

Deux minutes plus tard, Julia Simon a mis fin à une course morose pour les Bleues (6es), après trois jours de bonheur pour l'équipe de France de biathlon. Si le résultat final de ce relais féminin a été décevant, cela ne retire rien à ce très bon début de saison et notamment celui de Justine Braisaz qui a été à la hauteur ce dimanche, en deuxième relayeuse.

Biathlon