Le biathlète français Martin Fourcade
Le biathlète français Martin Fourcade | AFP - ALEXEY FILIPPOV

Nove Mesto : Martin Fourcade domine la mass-start et s'offre un septième succès

Publié le , modifié le

Martin Fourcade a empoché sa septième victoire en huit courses. Le Français, après sa victoire sur la poursuite samedi, s'est offert la mass-start. Il a devancé Simon Schempp (+8''3) et le Russe Anton Babikov (+9''4). Les Français Quentin Fillon-Maillet et Jean-Guillaume Beatrix terminent huitième et 13e.

Tout simplement injouable. On va finir par manquer de qualificatifs pour parler de Martin Fourcade. Le cannibale moderne du biathlon a réalisé un nouveau récital sur la mass-start de Nove Mesto (République Tchèque). Malgré une faute au deuxième tir couché, le Catalan a encore survolé la course et signé un deuxième triplé consécutif après celui de Pokljuka (Slovénie). Sans forcément en faire trop sur les skis, mais avec un superbe 19/20 au tir, il termine l'année 2016 sur un nouveau triomphe avec une 56e victoire en carrière (54 en Coupe du monde et 2 titres olympiques à Sotchi). Il s'agit de sa première victoire sur une mass-start depuis le mois de janvier 2016 (Ruhopolding).

Sept victoires en huit courses individuelles, neuf victoires en 10 courses au total et une troisième place. Ce début de saison ressemble à un rêve éveillé pour Martin Fourcade. Mais tourne au cauchemar pour ses adversaires. Qui fera tomber le roi du biathlon? Il a un peu plus assommé la Coupe du monde à Nove Mesto avec un deuxième triplé de rang après celui de Pokljuka. A Nove Mesto, en République Tchèque, Fourcade s'est offert le sprint, la poursuite et pour finir ce dimanche la mass-start. Bien calé dans le peloton au départ, il ne s'est pas affolé après son erreur au deuxième tir couché. Jusqu'ici, il était resté bien gentiment dans les skis de ses concurrents. Il a attendu le quatrième tour, après le premier tir debout (5/5) pour produire son effort. Il a rapidement pris 10 secondes d'avance sur un petit groupe où figurait Jean-Guillaume Beatrix.

L'erreur de Beatrix

En arrivant avec ce confortable matelas de 10 secondes sur le deuxième tir debout, Fourcade a pu contrôler. Rentrer ses cinq cartouches et se diriger vers une 56e victoire en carrière, sa première dans une mass-start depuis Ruhopolding en janvier dernier. Comme samedi sur le sprint, cet ultime tour de piste tournait à la démonstration. Une accélération pour enfoncer le clou et du bonheur à savourer sur la fin. Derrière lui, Johannes Boe chutait et disait adieu au podium tout comme Jean-Gui Béatrix, qui allait faire un tour de pénalité après son dernier tir debout, alors qu'il avait touché ses cinq cibles. Une erreur qui le faisait sortir du Top 10. Quentin Fillon-Maillet, lui, terminait huitième à 13 secondes du maître qui reste inaccessible pour la concurrence.