Martin Fourcade soulagement et fier après sa 3e victoire aux Mondiaux 2016
Martin Fourcade portera une nouvelle fois le drapeau tricolore mais dans une situation autrement plus symbolique | Konstantin Chalabov / RIA Novosti

Mondiaux - Troisième titre en trois courses pour Martin Fourcade !

Publié le , modifié le

Trois courses. Trois médailles. Trois titres et un cinquième Globe ! Martin Fourcade rentre encore plus dans l'histoire du biathlon français et mondial après sa victoire lors de la poursuite, son troisième titre en quatre jours lors des Championnats du monde à Oslo (Norvège). Le Français, qui vient de remporter son 9e titre mondial, a encore réalisé une course incroyable de maîtrise malgré trois fautes aux tirs debout. Il devance la légende Ole Einar Bjoerndalen (+20''1) et Johannes Boe (+31''2).

Les jours passent et se ressemblent. Pourtant, on ne s'en lasse pas. Bien au contraire. En quatre jours, Martin Fourcade a lancé une nouvelle piqûre de rappel pour ceux qui en doutaient encore : il est le plus grand biathlète du moment et sans doute l'un des plus impressionnants de l'histoire du sport. Après son troisième titre mondial en trois courses devant près de 25 000 spectateurs norvégiens déchaînés, le Français banalise un peu plus l'extraordinaire. Outre cette 9e victoire lors des Championnats du Monde (dont 8 en individuel), Fourcade en a profité pour remporter son 5e Globe consécutif en Coupe du Monde. Une performance jamais réalisée, même par la légende norvégienne, Ole Einar Bjoernaden, encore impressionnant aujourd'hui avec cette 2e place, sa 42e médaille lors des championnats du monde !

La course,  il l'avait presque déjà remportée en s'élançant. Avec 26 secondes d'avance grâce à sa victoire écrasante lors du sprint d'hier, Fourcade était parti avec une marge très confortable. Surtout en ce moment où il survole tout le monde, notamment sur les skis où il impressionne toujours plus. D'ailleurs, dès les premiers instants de la poursuite, le Français prenait encore une dizaine de secondes d'avance sur ses poursuivants. Mais la différence se fit lors du deuxième tir couché. Après un sans faute, le futur triple champion du monde 2016 affichait une avance d'une minute sur Boe, Bjoerndalen et consorts. Ses trois fautes lors des deux tirs debout n'auront pas réussi à déstabiliser le français qui filait vers une victoire promise.

Desthieux et Fillon-Maillet dans le Top 10

Outre l'exceptionnelle performance de Martin Fourcade, il ne faut pas enlever le mérite à Emil Svendsen. Parti en 17e position après un sprint raté, le Norvégien s'est arraché (1 faute seulement) pour grimper sur le podium devant son compatriote Johannes Boe (3 fautes). Enfin, ce sont aussi et surtout la performance du clan tricolore en général qu'il faut mettre en avant. Simon Desthieux, parti 12e, a réalisé un superbe sans faute aux tirs pour finalement prendre une très jolie 6e place à 42''9 de Fourcade alors que Quentin Fillon-Maillet, 16e du sprint, rentre juste dans le top 10 (2 fautes, +59"9).

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet