Simon Fourcade
Le biathlète français Simon Fourcade | AFP - MICHAL CIZEK

Mondiaux : Les frères Boe au sommet, Simon Fourcade 4e du sprint

Publié le , modifié le

Le Norvégien Johannes Boe a remporté la première épreuve individuelle des championnats du monde de biathlon à Kontiolahti. Il a dominé le sprint et devancé de 12 secondes le Canadien Nathan Smith et son grand frère Tarjei. Le déçu du jour s'appelle Simon Fourcade. Le Français a terminé 4e de ce sprint. Son unique faute au tir sur le tir debout lui coûte quatre secondes et la troisième place. Son frère Martin, bien parti avec un sans-faute sur le tir couché, a été victime du vent sur le pas de tir debout et a terminé aux portes du Top 10.

Simon Fourcade peut-être déçu. L'aîné de la fratrie est passé à quelques secondes d'une deuxième médaille individuelle dans un championnat du monde de biathlon. Quatre exactement. Il s'en est fallu d'une erreur sur le tir debout et la médaille de bronze s'est envolée. Après la 4e place de l'individuelle à Ostersund (2008) et Peyongchang (2009), le voici à nouveau 4e. La médaille d'argent de l'individuelle à Ruhopolding (2012) ne trouvera pas encore d'écho. "Il y a plus de satisfaction que de déception, même si ça commence à bien  faire les quatrièmes places aux Mondiaux (c'est la troisième fois de sa  carrière, NDLR). J'ai subi le vent au tir debout, par rafales. Mais je suis  parti en conquérant dans cette course et je vais rester focalisé avec cet état  d'esprit", a confié Simon Fourcade. La troisième marche du podium a été prise par Tarjei Boe, un des rares ce samedi à avoir réalisé un sans-faute sur le pas de tir. Le Norvégien aura toutefois eu le bonheur d'entendre l'hymne norvégien puisque c'est son petit frère Johannes Thingnes Boe qui s'est imposé.

Martin Fourcade à moitié satisfait

Auteur d'une seule faute sur le tir debout, il a été le plus rapide sur les skis devançant le Canadien Nathan Smith de 12 secondes. Ce dernier a d'ailleurs offert la première médaille mondiale de biathlon à son pays. Le grand favori de ces Mondiaux, le Français Martin Fourcade, a terminé 12e de ce sprint. Sorti deuxième après le tir couché à trois dixièmes de Joahnnes Boe, Fourcade a été victime du vent tourbillonnant et soufflant sur le pas de tir. Debout, il a commis trois fautes voyant s'évaporer ses rêves de médaille. "J'ai fait ce que j'avais à faire, mais je n'ai pas réussi à gérer le vent.  Je termine devant mes principaux rivaux pour le classement général de la Coupe  du monde, le contrat est à moitié rempli", a analysé Martin Fourcade. L'Allemand Simon Schempp, dauphin de Martin Fourcade, a sombré, terminant  77e et ne se qualifiant pas pour la poursuite de dimanche (seuls les 50 premiers sont qualifiés).A 50 secondes du nouveau champion du monde, le leader de la Coupe du monde devrait toutefois avoir son mot à dire lors de la poursuite dimanche. Les autres Français ont terminé plus en retrait. Quentin Fillon Maillet est  38e à 1'41''4 centièmes et Jean-Guillaume Béatrix 39e à 1'46''5 centièmes.