Martin Fourcade
Martin Fourcade tout sourire après son titre sur l'individuel d'Antholz, le 19 février 2020. | TIZIANA FABI / AFP

Mondiaux de biathlon : Martin Fourcade, l'heure de la revanche a enfin sonné

Publié le , modifié le

Sacré ce mercredi lors de l'individuel hommes aux Mondiaux de biathlon, Martin Fourcade est devenu champion du monde pour la 11e fois. Il égale la légende norvégienne Ole Einar Bjørndalen et remporte également le petit globe de la spécialité, le 25e de sa carrière. Ce titre vient couronner une saison 2019-2020 déjà stratosphérique, bien loin des démons de l'an passé.

"Cette course, cette médaille, j'ai senti la difficulté pour la gagner". Les mots de Martin Fourcade traduisent bien l'ampleur de la route qu'il a dû parcourir. Sacré champion du monde de l'individuel de biathlon pour la quatrième fois (2013, 2015, 2016, 2020) ce mercredi à Antholz au terme d'une course maîtrisée, il remporte son 11e titre mondial et égale le record de l'icône norvégienne Ole Einar Bjørndalen. Grâce à un tir presque parfait (19/20) et un contrôle sur les skis, le Catalan a devancé Johannes Boe (+57'') et Landertinger (1'22''). Ce titre vient récompenser une saison 2019-2020 solide, effaçant en partie les fantômes de la saison précédente.

à voir aussi Mondiaux de biathlon : Revivez le sacre de Martin Fourcade dans l'individuel Mondiaux de biathlon : Revivez le sacre de Martin Fourcade dans l'individuel

Bien loin de 2019

C'est un Fourcade au fond du gouffre que l'on avait quitté l'année dernière, avec seulement trois podiums sur les courses individuelles et une 39e place lors de l'individuel des Mondiaux d'Östersund (Suède), le biathlète de 31 ans avait terminé à une inhabituelle 12e position au général. Vincent Vittoz, ex-fondeur et entraîneur de l'équipe de France avait alors déploré des problèmes physiques et psychologiques : "Il y a des problèmes de récupération et chaque course lui coûte physiquement et mentalement. Il est perdu et il manque de confiance."

Le quintuple champion olympique n'avait jamais trouvé le rythme après une année olympique grandiose. "Il y a eu de la fatigue après la saison dernière et ça se répète d'année en année et peut-être que j'ai manqué de repos et de fraîcheur." avait-il souligné. Une année post-olympique très compliquée pour le Tricolore qui avait écourté sa fin de saison pour se consacrer sur la suivante. 

L'absence de Boe a été bénéfique

Martin Fourcade avait débuté la Coupe du monde 2019-2020 avec une seule victoire sur les sept premières courses. Souvent classé dans le top 5, le septuple vainqueur du gros globe a su profiter de l'absence de Johannes Boe, pour cause d'heureux événement, pendant les étapes allemandes (Oberhof et Ruhpolding).

Pendant ces deux semaines de compétition, l'un des meilleurs biathlètes de l'histoire a remporté toutes les épreuves individuelles. Au total, ce sont quatre victoires qui le propulsent à la première place du classement général. Une position qu'il n'a donc plus quittée depuis le 10 janvier 2020.

Un début 2020 royal

Les Mondiaux confirment donc la forme étincelante de Martin Fourcade. Auteur de cinq podiums dont quatre victoires avant les Championnats du monde à Antholz, le biathlète français est arrivé avec le plein de confiance en Italie. Couronné sur l'individuel ce mercredi, le sportif tricolore le plus titré dans l'histoire des Jeux Olympiques avait pris la médaille de bronze sur le sprint et la quatrième place sur la poursuite.

Une régularité monstre confirmé par un tir exceptionnel. Depuis le début de l'année civile, Fourcade affiche un pourcentage impressionnant derrière la carabine : 96,11 % (173/180) ! Le Tricolore va maintenant avoir deux jours de repos avant le relais hommes et la mass start, dernière course de ces Mondiaux, dimanche. 

Paul Giffard paul_gfrd

Biathlon