Mondiaux de biathlon : Lisa Theresa Hauser impériale, sacrée championne du monde en mass start, les Françaises très décevantes

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexandra Lopez
Lisa Theresa Hauser
Lisa Theresa Hauser remporte la première mass start de sa carrière et devient championne du monde de la spécialité. | Anze KACIN / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La dernière journée des championnats du monde de biathlon à Pokljuka, en Slovénie, a démarré fort avec la mass start féminine. Sensationnelle aux tirs (20/20), l’Autrichienne Lisa Theresa Hauser a remporté cette course de 12,5km. Les Norvégiennes Ingrid Tandrevold (+21.7) et Tiril Eckhoff (+23.0) sont venues compléter le podium. Les Françaises sont quant à elles passées à côté de cette épreuve. La première tricolore, Julia Simon, a terminé seizième (+2:17.8).

Il a fait chaud pour cette dernière épreuve féminine des championnats du monde à Pokljuka, en Slovénie. Le soleil a brillé pour Lisa Theresa Hauser. L’Autrichienne a été impériale aux tirs avec un sans-faute. Bien posée sur ses skis, sa prestation lui permet de s’imposer avec vingt-et-une secondes d’avance sur Ingrid Tandrevold (+21.7) et de devenir la première autrichienne championne du monde. Elle signe le deuxième succès de sa carrière après l'individuel remporté le 21 janvier 2021 à Antholz-Anterselva (Italie).

Une fin de course de folie pour compléter le podium

La vainqueure du jour a glané sa médaille d’or sans trop de pression. Mais de la pression il y en a eu pour connaitre les médailles d’argent et de bronze de cette mass start. A la fin, ce sont deux Norvégiennes qui ont réussi à monter sur le podium après un combat acharné avec l’Italienne Lisa Vittozzi, qui se retrouve cinquième (+48.9). Avec une seule erreur derrière la carabine (19/20), Ingrid Tandrevold s’est emparé de la seconde place (+21.7). La grosse performance a été pour l’actuelle leader du classement général, Tiril Eckhoff. Avec trois erreurs aux tirs (17/20), celle qui a signé quatre victoires lors de ces Mondiaux a réussi à dépasser sa compatriote Marte Roeiseland sur le sprint final. Avec cette troisième place (+23.0) elle signe son sixième podium de ces championnats du monde.

Les Bleues à la trappe

Grande déception pour les Françaises lors de cette dernière épreuve. La fatigue s’est faite ressentir chez les Bleues qui ont craqué dès le premier tir couché. Aucune des quatre tricolores présentes n’a su revenir dans la course. Julia Simon actuellement en tête du classement de la Coupe du monde de la spécialité, n’a signé qu’une seizième place (+2:17.8) avec quatre erreurs aux tirs. Anaïs Bescond se retrouve vingt-troisième (+2:55.5) tandis qu’Anaïs Chevalier-Bouchet (+3:31.3) et Justine Braisaz-Bouchet (+4:14.8) terminent respectivement aux vingt-sept et vingt-huitième places.

-

Biathlon