Premier sacre mondial pour Hanne Öeberg
Premier sacre mondial pour Hanne Öeberg | SVEN HOPPE / DPA / dpa Picture-Alliance

Mondiaux de biathlon : Hanna Öberg sacrée sur l'individuel, Justine Braisaz en bronze

Publié le , modifié le

Championne olympique de l’individuel à PyeongChang, Hanna Öberg s’est offert un premier titre mondial ce mardi lors des Championnats du monde de biathlon, à Östersund (Suède). Sacrée devant son public, la Suédoise devance l’Italienne Lisa Vittozzi (+23.6) et la Française Justine Braisaz (+32.5). La native d’Albertville, privée de la poursuite dimanche, décroche son premier podium mondial individuel et apporte une troisième médaille à la délégation française, la première pour l'équipe de France féminine.

A la peine depuis le début de ces Mondiaux d'Östersund, avec pour meilleur résultat une 18e place pour Célia Aymonier sur la poursuite, le biathlon féminin français retrouve le sourire. Impeccable sur le pas de tir (19/20) et solide sur les skis, Justine Braisaz est allé chercher la troisième place de l'épreuve individuel des Mondiaux d'Östersund, en Suède.  Une belle revanche pour la Française de 22 ans, privée de la poursuite dimanche, et qui s'offre aujourd'hui sa première médaille mondiale individuelle après deux breloques en argent (2015, 2016) et une en bronze (2017) en relais. Braisaz échoue à 32.5 secondes de la championne olympique de la discipline à PyeongChang Hanna Öberg, la Suédoise remportant à domicile un premier titre mondial. Elle devance l'Italienne Lisa Vittozzi, médaillée d’argent (+23.6).

La belle revanche de Braisaz

En grande difficulté cette saison et arrivée en Suède avec le statut de remplaçante, Justine Braisaz n'a pas manqué l'occasion de saisir sa chance, après une décevante 60e place sur le sprint jeudi dernier. Partie très fort, la Française a la main chaude et réalise deux premiers tirs couchés parfaits pour ressortir en tête, dans un trio formé par Hanna Öberg (+1.8) et la Slovaque Paulína Fialková (+2.0). Malgré une faute - sa seule de la course - sur le deuxième tir couché, Braisaz s'est montré forte mentalement pour aligner un dernier 5/5 et se faire violence pour résister au retour de la championne du monde en titre Laura Dahlmeier, finalement 4e à sept secondes de la Française (+39.5).

Elle n'aura en revanche rien pu faire face à la foudre Öberg. Devant son public, la Suédoise a écœuré la concurrence, aussi bien sur les skis que sur le pas de tir (20/20), réalisant la course parfaite pour aller chercher un premier titre mondial, après un premier sacre olympique il y a un an à PyeongChang, déjà sur l'individuel. Lisa Vittozzi, deuxième et qui a un peu plus conforté sa place de leader au classement de la Coupe du Monde, devra elle attendre encore un peu pour glaner une première médaille d'or aux championnats du monde.

Biathlon