Arnd Peiffer, nouveau champion du monde de l'individuel
Arnd Peiffer, nouveau champion du monde de l'individuel | Anders WIKLUND / TT NEWS AGENCY / AFP

Mondiaux de biathlon : Arnd Peiffer roi de l'individuel

Publié le , modifié le

Au-dessus de la concurrence, Arnd Peiffer a décroché ce mercredi la médaille d’or de l’individuel aux Championnats du Monde d’Östersund, en Suède. Malgré le vent, le biathlète allemand a signé un sans-faute derrière la carabine (20/20) pour aller chercher un deuxième titre mondial individuel après son sacre sur le sprint en 2011. Le Bulgare Vladimir Iliev (1:08.7) et le Norvégien Tarje Boe (+1:09.1) complètent le podium. Meilleur français, Simon Desthieux termine 6e.

Entre un parcours exigeant et des conditions climatiques compliquées avec énormément de vent et une neige abondante, il était écrit qu'il faudrait être fort derrière la carabine pour s'offrir le titre très convoité de champion du monde de l'individuel. Arnd Peiffer n'a pas fait mentir les pronostics. Solide sur le pas de tir avec un 20/20 malgré les rafales, l'Allemand n'a pas eu besoin d'un temps exceptionnel sur les skis (9e temps au final) pour s'adjuger la médaille d'or de l'individuel. Huit ans après son seul sacre mondial individuel sur le sprint de Khanty-Mansiïsk, Peiffer rajoute une nouvelle ligne à son palmarès.

Derrière l'intouchable Peiffer, la lutte pour le podium a été rude jusqu'au bout. Auteur d'un 15/15 au tir, Andrejs Rastorgujevs avait tout de la bonne surprise de ce mercredi, alors que les favoris enchaînaient un à un les fautes sur le pas de tir. Mais le Letton a eu le bras qui tremble au moment de tirer pour la gagne. Arrivé sur son dernier debout avec 16 secondes d'avance sur Peiffer, Ratorgujevs laisse filer deux balles et avec elles ses espoirs d'un premier titre mondial à 30 ans (13e, +2:25.6).

C'est finalement un autre trentenaire qui va créer la surprise. Bien au chaud dans le top 10 malgré une faute sur son premier tir debout, Vladimir Iliev a su saisir sa chance en sortant dans le rétro de Peiffer à l'issue du dernier tir pour aller chercher une première médaille mondiale avec un joli 19/20 au tir (2e, 1:08.7). Une deuxième place arrachée au nez et à la barbe de Tarje Boe. Le Norvégien, auteur lui aussi d'un 19/20 et sorti 14 secondes derrière Iliev après son dernier tir, termine finalement... à quatre dixièmes du Bulgare (1:09.1). Tarje prend ainsi la suite de son frère Johannes, en or sur le sprint et en argent sur la poursuite mais rapidement hors du coup aujourd'hui et 9e au final, et permet à la Norvège de poursuivre sa moisson avec une sixième médaille lors de ces Mondiaux.

Une faute de trop pour Desthieux, M.Fourcade dans le dur

Simon Desthieux a lui aussi longtemps cru pouvoir prendre part à la lutte pour le podium. Impressionnant sur les skis avec le meilleur temps de l'individuel, le Français avait encore la boite en vue avant son ultime passage sur le pas de tir, malgré deux fautes lors de son premier debout. Mais une dernière faute lui fera perdre tout espoir de médaille, avec une sixième place à l'arrivée (1:54.0).

Il est le seul français à terminer dans le top 10, Quentin Fillon-Maillet terminant 12e  (2 fautes, +2:14.8) et Simon Fourcade 19e (2 fautes, +3:36.3). Sixième du sprint et cinquième de la poursuite, Martin Fourcade termine lui a une anonyme 39e place. Peu en jambes d'entrée sur ses skis, le Catalan a rapidement dit adieu à ses espoirs, finissant avec quatre fautes et terminant la course en roue libre pour ce qui reste le pire résultat de sa carrière aux Mondiaux. "C'est très frustrant et c'est difficile", a-t-il déclaré après la course. Lui et les Bleus auront l'occasion de se relancer dès ce jeudi, avec le relais mixte simple.

Biathlon