Kaisa Makairainen vainqueur de la Mass Start d'Oberhof

Mass Start dames - Oberhof : Kaisa Makarainen une victoire contre le vent, les Françaises loin derrière

Publié le , modifié le

Lors de la Mass Start d’Oberhof, Kaisa Makarainen a remporté sa 27e victoire en Coupe du monde de biathlon après avoir dominé les éléments et notamment le vent qui a beaucoup perturbé les tirs des concurrentes. La Finlandaise s’est imposée devant deux norvégiennes. Tiril Eckhoff (2e) et Marte Olsbu Roeiseland (3e). Les Françaises Anaïs Bescond, Julia Simon et Justine Braisaz sont passées à côté de leur course.

La remontée. Kaisa Makarainen a fait preuve de patience contre le vent pour signer un très joli 19/20 aux tirs, pour inscrire une 27e victoire en carrière, à l'âge de 37 ans. La Finlandaise a dominé Tiril Eckhoff qui a pourtant passé une bonne partie de la course en tête. La Norvégienne a profité d'un premier tir couché parfait pour prendre le contrôle de la course. 

Impériale sur le deuxième couché et surtout imperturbable par le vent bien présent, la leader du classement de la spécialité a maintenu un rythme effréné. Comme souvent et encore plus dans des conditions très complexe les tirs debout ont redistribué les cartes. Tiril Eckhoff a souffert (3 fautes) et a dû lâcher sa première place au profit de Iryna Kryuko très à l’aise malgré le vent. Dans son ombre la Biélorusse a emmené la Finlandaise Kaisa Makarainen, elle aussi auteur d’un sans faute sur le premier debout.

Tout s'est donc décidé dans le dernier tir debout entre la Finlandaise et la Biélorusse. Les deux concurrentes ont attendu longtemps en vain une accalmie pour pouvoir tirer. Fort de son expérience Makarainen a mis les cinq balles synonyme de nouveau succès (39'48) tandis que Kryuko a complètement craqué lâchant le podium à deux Norvégiennes. 30 secondes après l'arrivée de la gagnante du jour, dans un sprint final, Tiril Eckhoff a pu se réconforter en devançant sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland.

Le clan tricolore n’a pas été à la fête. Justine Braisaz et Julia Simon ont enchaîné les ratés et donc les tours, dès le premier tir couché, se mettant hors course à plus d’une minute d’Eckhoff à la sortie du pas de tirs. Simon a fini 17e avec 9 fautes avec et Braisaz 24e avec 9 fautes. Encore en course après le premier tir couché, Anaïs Bescond a terminé meilleure française en (11e avec 7 fautes).

Biathlon